Nous joindre
X
Rechercher

Sous la galerie …

durée 11h29
12 juin 2015
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
duréeTemps de lecture 3 minutes
Par
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO

Sous la galerie …

Fini l’école, fini l’horaire surchargée. Enfin, les vacances d’été. Les garçons et les filles ont davantage d’occasion de jouer ensemble. Remémorez-vous les étés de votre enfance. Ses souvenirs évoquent, pour plusieurs, des histoires secrètes avec les voisins sous la galerie, derrière le cabanon ou au camping. Les enfants ont bien appris auparavant que toucher leur corps se fait en privé dans leur chambre et non sous le regard des autres. Les enfants âgés d’environ 5 à 8 ans continuent à découvrir leur sexualité en se cachant de l’œil parental. 

Ces jeunes connaissent leur corps et celui des autres les intrigue. Ils sont curieux des différences physiques des personnes du même âge et de celles plus vieilles. Les parties cachées tels que les seins, la vulve et le pénis suscitent grandement leur intérêt. De façon plus discrète, ils continuent à jeter un œil lorsqu’ils voient un parent dénudé pour satisfaire leur curiosité. Ils deviennent pudiques et couvrent leur corps. Une petite partie de ces enfants se masturbent en privé pour le plaisir ou d’autres pour la détente.

Les jeux sexuels

Les enfants de cet âge ont des jeux de nature sexuelle pour répondre à leur curiosité sexuelle. Ces jeux sont normaux et naturels entre les enfants du même âge ayant moins de deux d’écart. Entre garçons, entre filles et entre garçons et filles, ils se regardent, montrent leur organe génital, se touchent, se collent, se caressent et se donnent des baisers. Ces jeux liés à la sexualité sont des explorations et des découvertes de nouvelles sensations et émotions qui satisferont leur curiosité sexuelle. Les enfants qui s’adonnent à ces jeux avec un ami du même sexe ne donne aucune indication de son orientation sexuelle. Les enfants de cet âge n’ont aucune pensée sexuelle adulte, ni fantasmes. De façon générale, ces jeux sexuels se déroulement dans le plaisir. Il y a un début et une fin pour chacune de ces parties de découverte.

Les vacances sont propices à la rencontre de nouveaux amis. Les enfants mettent en pratique ce que les adultes leur ont appris sur la façon d’entretenir des relations respectueuses et de s’affirmer. Ils ont appris que leur corps leur appartient. Dans le cadre de leur jeux sexuels ou non, ils ont l’opportunité d’affirmer un « Non » s’ils sont en désaccord ou s’ils vivent un malaise.

Il arrive que la réaction et les paroles du parent à la vu des ces jeux sexuels marquent plus l’enfant que le jeu lui-même. Cela laisse une trace dans la mémoire et le corps de l’enfant concernant la dimension sexuelle de sa vie. Il peut vivre de la honte, de la culpabilité ou de la gêne selon de ce qu’il a perçu du parent en réaction.

En tout temps, les enfants observent les actions et ils écoutent les propos de leurs parents. Puis, ils imitent ce qu’ils ont appris d’eux et de leur entourage. Ceci dans le but d’intégrer les comportements attendus et les rôles associés à leur sexe. Ils sont conscients du contenu sexuel présent dans les médias Parfois, les enfants reproduisent ce qu’ils ont vu à l’écran sans savoir la signification du geste ou du mot sexuel adulte. Le contenu sexuel explicite demeure inapproprié pour les enfants. Il arrive rarement que les enfants impliqués dans les jeux sexuels adoptent un comportement sexuel adulte (oral, vaginal, anal). Dans ces cas, il a lieu de s’en préoccuper et de se questionner d’où vient cet apprentissage.

Les parents sont les enseignants et les modèles les plus importants pour leurs enfants. Que voulez-vous leur transmettre au sujet de la sexualité et quel est votre degré de confort par rapport aux découvertes et explorations sexuelles de votre enfant sous la galerie? 

Suggestions

www.masexualité.ca
Beaulieu. D. (1999). 100 trucs pour améliorer vos relations avec les enfants. Impact éditions, 63 p.
Robert, J. (1999). Parlez-leur d’amour… et de sexualité. Les éditions de l’homme. Montréal, 185 p.
Saint-Pierre, F. et  Viau, M.-F. (2006). La sexualité de l’enfant expliquée aux parents. Les éditions du CHU Sainte-Justine, Montréal, 208 p.

 
Tél.: 418 228-7396 Suivez-moi sur :

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.