Nous joindre
X
Rechercher

Calcium et silice, un drôle de couple

12 mars 2022 | publié à 06:00 | Mis à jour à 08:33
Cameron Olsen N.D.
duréeTemps de lecture 3 minutes
Par
Cameron Olsen N.D.

Chronique Santé par Cameron Olsen N.D.

Calcium et silice, un drôle de couple

«Calcium : c’est comme le gars qui se considère comme plus important qu’il ne l’est vraiment. En plus, tout le monde autour semble le considérer, eux aussi, comme quelqu’un de très important… il serait donc idiot de ne pas les croire. Tant que le calcium ne rencontre pas son âme sœur, en réalité ce n’est qu’une parure qu’il se donne. Un bon matin, il rencontre la silice et c’est cette femme qui changera sa vie. En effet, c’est elle qui le soutient de la manière dont il a vraiment besoin. C’est donc en slackant un peu son EGO et en laissant de la place à sa bien-aimée qu’il est vraiment heureux. Quand la silice est heureuse, le tout fonctionne à merveille!»

J’ai lu ce texte dans un abri d’autobus quelque part. Ça m’a fait rire, car c’est à peu près ça!  On croit avoir besoin des suppléments de calcium, alors qu’en réalité si l’on mange bien, le calcium est là. C’est la silice qu’on devrait prendre en suppléments, car sans elle, le calcium devient plutôt problématique!

Au niveau de nos tissus, nous sommes fabriqués, essentiellement, à base de ‘’bloques’’ de protéines (collagène), mais au niveau du squelette, c’est le calcium qui nous solidifie. La silice joue un rôle essentiel autant pour nos tissus que pour notre squelette. Elle agit comme une colle entre le collagène et comme un catalyseur permettant la calcification des os. Bref, le minéral qui porte la responsabilité de l’intégrité structurelle de notre corps, c’est la silice. C’est maintenant que ça devient pertinent, puisqu’à partir de la trentaine, particulièrement chez les femmes, le corps commence à ralentir la production de collagène et diminuer les réserves de silice.

Le nombre d’études sur le rôle de la silice dans la formation des os a augmenté depuis 2002.  On sait depuis longtemps que la vitamine D est essentielle pour l’absorption (métabolisme) du calcium, mais le processus ne termine pas là.  Une étude a été effectuée en 2008 sur un groupe de femmes en post-ménopause avec de l’ostéoporose. L’étude consistait à ce qu’un groupe de femmes prennent des comprimés contenant les actifs de vitamine D et de calcium alors qu’un autre groupe prenait les mêmes comprimés, mais cette fois avec l’actif de la silice en plus. Finalement, c’est seulement ce dernier groupe de femmes qui a démontré une augmentation de la densité des os. Ainsi, il est donc important que vous soyez certaine que votre supplément de calcium contienne également ces deux actifs indispensables.

Mais pourquoi le calcium devient-il ‘’problématique’’ en l’absence de silice? Bien, l’athérosclérose signifie effectivement le durcissement (‘’sclérose’’) des artères.  J’entends souvent plusieurs hypothèses des clients concernant le durcissement des artères, mais c’est important de clarifier exactement ce dont on parle.  Lorsqu’il est question de l’inflammation dans les artères, elle est liée au mauvais cholestérol logé dans les creux des parois des vaisseaux sanguins. Alors que le ‘’durcissement des artères’’, par contre, est plutôt lié à l’accumulation de calcium non absorbé et donc déposé aux mauvais endroits. J’ai entendu des médecins dire clairement que le vrai indicateur de la maladie du cœur est l’indice d’accumulation de calcium dans les artères.  En déficience de silice, le corps perd la capacité de travailler le calcium adéquatement. Alors, que croyez-vous qu’il arrive avec cet excès de calcium si l’on n’est pas capable de l’optimiser dans notre alimentation ou dans nos suppléments? Exactement, il va s’accumuler où l’on ne veut pas.

Alors maintenant, comment faire pour assurer la solidité de notre squelette en vieillissant? À ce jour, le besoin quotidien de silice n’a jamais été établi… peut-être parce que le corps ne retient pas facilement la silice.  Selon plusieurs études, l’ingestion moyenne de silice alimentaire serait entre 20 et 40mg par jour. Toutefois, l’ostéoporose reste une condition répandue globalement, alors, évidemment on en manque. L’une des formes les plus absorbables de silice est l’acide orthosilicique, mais généralement, si notre digestion fonctionne adéquatement, le corps va faire ce qu’il faut avec la silice qu’on lui donne!

 

      8585, Blvd Lacroix, St Georges, G5Y 5L6

      www.naturosante.net

      T : 418 228 9735.  l   F : 418 227 9776

      

     Nous sommes une équipe passionnée qui désire vous accompagnez vers une meilleure santé.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.