Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 juin 2018 - 14:57 | Mis à jour : 15:44

Saint-Frédéric accueille une usine d'abattage et découpe de boeuf de spécialité

Guillaume Internoscia

Par Guillaume Internoscia, Journaliste

Toutes les réactions 5

La Municipalité de Saint-Frédéric dit être heureuse d’annoncer l’accueil d’une usine d’abattage et de découpe de boeuf de spécialité de haut de gamme pour le marché de la restauration, des boucheries et l’exportation. Le groupe de promoteurs, formé par M. Marquis Nadeau de Saint-Bernard, Mme Sylvie Boucher de Sacré-Coeur de Jésus et son conjoint, M. Éric Poulin, originaire de Saint-Frédéric, a fait l’acquisition d’un vaste terrain de près de 70 000 pieds carrés dans le parc industriel de Saint-Frédéric. La construction de l’usine de 12 000 pieds carrés à l’automne 2018 exigera un investissement de plus d’un million de dollars.

Les opérations, qui débuteront à l’automne 2019, créeront six emplois permanents au départ en plus des occasions de développement de marché dans la région. L’usine permettra l’abattage et la transformation de 75 boeufs par semaine au démarrage.

« Nous voulons rendre un produit fini de haut de gamme en contrôlant la chaîne d’approvisionnement depuis l’élevage jusqu’à l’assiette du consommateur afin de servir une viande selon les plus hauts standards internationaux », explique M. Marquis Nadeau pour illustrer le projet d’entreprise.

L’usine se distinguera par la méthode de découpe et surtout par la chambre d’affinage et de vieillissement qui assurera une viande de qualité exceptionnelle. L’usine sera spécialisée dans l’abattage et la transformation de boeufs Wagyu, une race d’origine japonaise connue aussi sous le nom de boeuf de Kobe, en provenance des élevages des promoteurs.

« Nos approvisionnements proviendront de nos élevages ainsi que des producteurs de la région qui recherchent une valorisation de leurs produits. Nous transformerons du boeuf Wagyu aussi bien que les races de boeuf d’élevage plus courantes selon les spécifications de la clientèle », affirme Mme Sylvie Boucher.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Félicitations pour votre « guts »
    C’est un marché difficile...
    La paperasse et tout!!

    Annie - 2018-06-14 20:10
  • Bah! Tuer des animaux, rien de valorisant. Ca ne devrait même plus exister

    Corinne - 2018-06-14 20:54
  • enfin un abbatoir de boeuf. Bravo pour lìnnitiative car c'est un besoin pour ceux qui aime la viande local.

    Pour Corrine qui écrit que ca devrait pus exister faudrait savoir qu'il y a pas juste des mangeux de salade sur cette terre. Alors quand c'est faites comme il se devrait dans la meilleur salubrité possible, bien on laisse libre les amants de la viande comme on le fait avec ceux qui on changer pour autres aliments....

    Mangeuse de viande loacal - 2018-06-15 12:56
  • @Corinne

    Les gens doivent manger...

    Jeff qui a faim comme bien d'autres - 2018-06-15 13:43
  • • 1 Kg de bœuf nécessite 15000 à 18000 litres d'eau et 5 à 10 fois plus de sols que pour obtenir la même quantité de protéines végétales.
    1 Kg de bœuf=14Kg de Co2 émis=120Km en voiture • Le bœuf est 14 fois plus pollueur que le poulet.

    Pierre Couty - 2018-06-20 10:25