Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 juillet 2018 - 14:42

Chaudière-Appalaches : bilan de mi-saison 2018 en assurance récolte

La Financière agricole du Québec présente le bilan de mi-saison en assurance récolte pour la région de la Chaudière-Appalaches. Ce bilan décrit les conditions climatiques et leurs effets sur les cultures produites de cette région. Il fait également le point sur l'état des cultures vivaces, des ruches, de l'ensemencement et du développement des cultures annuelles, ainsi que sur le déroulement des premières récoltes.

Faits marquants en date du 3 juillet

  • Conditions climatiques hivernales moins favorables pour certains champs de foin, de fraises et de blé d'automne ;
     
  • Récolte de sirop d'érable variable en fonction de la situation géographique des érablières et rendements dans la moyenne près du fleuve Saint-Laurent et inférieurs dans le sud-est ; 
     
  • Ensemencement des cultures annuelles légèrement tardif, mais réalisé dans de très bonnes conditions ; 
     
  • Bon déroulement de la levée et croissance des plantes retardée, mais homogène ;
     
  • Récolte de la première fauche de foin terminée à environ 85 % avec un rendement anticipé inférieur à la moyenne et une qualité dans la moyenne. La baisse de quantité serait attribuable au gel hivernal et au manque de précipitations ; 
     
  • Quelques dommages signalés par la grêle dans le secteur pomicole ; 
  • Rendements anticipés pour les cultures annuelles, les pommes et les petits fruits : dans la moyenne ; 
     
  • Rendements anticipés pour la première miellée : dans la moyenne avec moins d'unités assurées, conséquence de la mortalité des abeilles affectées par la maladie;
     
  • Globalement, début de saison de végétation un peu tardif, mais propice à l'ensemencement et à la croissance des végétaux, les champs des cultures annuelles sont particulièrement homogènes.

***

Pour Claude Hasty, directeur territorial du Centre de services de Lévis de La Financière agricole, « le bilan de mi-saison présente un portrait de l'état des cultures au Québec et des impacts climatiques sur celles-ci. Lorsque les récoltes sont affectées par le mauvais temps, La Financière agricole intervient avec ses programmes, dont l'assurance récolte. Ce programme sécurise les revenus des producteurs avec le versement d'une indemnité leur permettant ainsi de pérenniser leurs activités ».

Au sujet de La Financière agricole du Québec

Elle offre des produits et des services de qualité en matière de financement, d'assurance et de protection du revenu ; elle favorise le développement et la stabilité de plus de 24 000 entreprises agricoles et forestières québécoises ; elle place la relève agricole au cœur de ses priorités en lui offrant une aide financière directe et adaptée à sa réalité ; elle participe activement à l'essor économique du Québec et de ses régions avec des valeurs assurées qui s'élèvent à 3,6 milliards de dollars et un portefeuille de garanties de prêts qui atteint 5 milliards de dollars.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.