Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 juillet 2018 - 14:12 | Mis à jour : 9 août 2018 - 15:46

Une année dans la moyenne pour les producteurs de framboises

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

La saison des framboises, qui est commencée depuis une semaine, s'annonce normale. Néanmoins, si les producteurs doivent composer avec une certaine sécheresse, c'est surtout le rude hiver qui leur a donné du fil à retordre.

Une saison sèche après un hiver coriace

Au ministère de l'Agriculture, des Pêches et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ), l'agronome Christian Lacroix confirme les tendances observées. « On a une saison sèche », affirme-t-il, poursuivant que la saison en cours est en avance de trois ou quatre jours par rapport à la normale. L'hiver dernier, qui n'a pas été clément, a causé des bris de tige.

Si la neige est utile pour protéger les plants du froid, elle peut aussi carrément les écraser. Selon l'agronome, un producteur habitué peut prévenir une telle situation. La saison semble normale jusqu'à présent parce qu'il n'a ni trop plu ni grêlé. « L'ennemi numéro un, c'est la grêle », de dire M. Lacroix. La sécheresse est importante, mais les producteurs peuvent selon lui pallier cette contrainte à l'aide de systèmes d'irrigation.

Les framboises sont de moins en moins cultivées dans les champs à cause de ces difficultés liées à la nature. La tendance en vogue est la culture sous abri (serriculture) ; mais ce type de culture, la plupart du temps, n'est pas ouvert à l'autocueillette.

Des producteurs s'expriment

Aux Fruits de la colline de Sainte-Marie, l'un des deux propriétaires, Jean-François Dion, exprime des propos qui corroborent ceux de l'agronome du MAPAQ. La récolte de ses plants de framboises s'annonce couci-couça. « C'est l'hiver qui nous a fait mal », soutient M. Dion. La lourdeur de la neige a brisé des branches productrices, ce qui a ralenti la production de celles-ci. Néanmoins, les branches qui sont demeurées intactes offrent de très belles framboises.

La sécheresse n'a pas vraiment d'impact sur sa récolte pour l'instant même si « un petit plus d'eau aurait fait du bien ». Selon lui, s'il y a des répercussions, elles ne se feront sentir que l'année prochaine.

À Sainte-Clotilde, une employée de la Fraisière Bellevue, Élodie Doyon, soutient que « la récolte de framboises va bien ». « On est comme dans l'abondance », poursuit-elle. La mi-saison bat son plein. Elle remarque que l'achalandage pour l'autocueillette a augmenté cette année et que grosso modo, la saison en cours est similaire à la précédente. Là aussi, la saison a commencé plus tôt qu'à l'accoutumée.

Rappelons que la saison des framboises débute en temps normal autour du 15 juillet et qu'elle se termine autour du 15 août.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.