Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 septembre 2018 - 14:29 | Mis à jour : 16:02

La Bagagerie ferme ses portes après 41 ans d'existence

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Toutes les réactions 6

La Bagagerie, un commerce de détail spécialisé principalement dans la vente de valises, ferme ses portes après 41 ans d'existence. Cette véritable institution de Saint-Georges a été fondée en novembre 1976 par Nancy Tanguay, l'unique propriétaire. La Bagagerie fermera boutique le 31 octobre alors que se tournera en même temps une page de l'histoire de la ville.

À la veille d'une retraite bien méritée, Mme Tanguay peut se targuer d'être la plus ancienne propriétaire d'une « bagagerie » au Canada. Elle détient ce titre depuis plusieurs années. « De la première à la dernière journée, c'est moi qui aurai été là », affirme-t-elle en souriant.

Dans les années 1970, Mme Tanguay avait dans ses accointances une personne qui était propriétaire de deux boutiques au centre commercial Fleur de Lys, à Québec, l'une spécialisée dans la vente de bourses et l'autre dans la vente de valises. « Wow ! Ça a de l'allure », se rappelle avoir pensé Mme Tanguay.

C'est alors qu'elle a décidé d'avoir pignon sur rue à Saint-Georges, dans le tout nouveau centre commercial Le Carrefour Saint-Georges, en opération depuis 1974.

Au départ, La Bagagerie offrait des valises et des bourses à ses clients. Au fil des années, son offre s'est accrue et diversifiée. En effet, il y a déjà un bon moment qu'on y retrouvait aussi des sacs à dos, des boîtes à lunch, des portefeuilles et des accessoires de toutes sortes.

Une clientèle enjouée et fidèle 

La propriétaire, toujours passionnée, raconte des moments de sa carrière le sourire au lèvres. 

« Les gens viennent ici parce qu'ils voyagent, et moi j'aime ça. J'aime encore parler de voyages. Ça m'a toujours allumé, même avant d'avoir le commerce. »
- Nancy Tanguay, propriétaire de La Bagagerie 

Ses clients lui ont donné envie de voyager ; elle leur a rendu la pareille. « C'est un beau domaine ! poursuit-elle. Les gens sont heureux, puisqu'ils s'en vont en voyage. On ne peut pas être déçu d'aller en voyage. »

Nancy Tanguay avait des clients fidèles ; certains venaient même depuis les balbutiements du commerce. Ceux-ci lui ont amené d'autres clients, par exemple leurs enfants ou leurs petits-enfants.

De la Floride seulement au monde entier

« Il y a 40 ans, les gens ne voyageaient pas comme aujourd'hui. Certains allaient en Floride. Quand les formules '' tout inclus '' ont démarré, les gens ont commencé à voyager davantage. A suivi l'Europe », se remémore celle qui a été témoin de l'évolution dans ce domaine.

Ces dernières années, elle recevait des clients qui avaient le monde pour destination. « C'est dur à croire, hein ? », poursuit-elle. Sa nièce arrive fraîchement d'un séjour en Nouvelle-Zélande, ce qui aurait été hors du commun à une époque pas si lointaine.

Un dernier déménagement pour la vente finale

La Bagagerie, malgré son succès auprès des clients, a été victime des projets d'agrandissement de plusieurs commerces du Carrefour Saint-Georges. Aucun commerce n'a autant été forcé de déménager que celui de Mme Tanguay. « Je suis toujours au mauvais endroit au mauvais moment », dit-elle lucidement.

Il y a longtemps, La Bagagerie avait dû céder son local à Dollorama et à une pharmacie, par exemple. Cette fois, c'est Ardène qui a un projet d'agrandissement et le commerce doit lui céder son local. La Bagagerie était dans son local actuel depuis 14 ans.

Mais l'annonce de ce changement a fait réfléchir Nancy Tanguay. Le nouveau local que le Carrefour lui proposait n'était pas encore disponible, alors on a lui trouvé un local transitoire. Si Mme Tanguay avait voulu poursuivre l'aventure, elle aurait eu à déménager à nouveau dans quelques mois en plus de ce soir. Un sixième déménagement n'était pas envisageable à ses yeux.

« J'aurais continué quelques années. Si la vie m'a emmené là, c'est correct. Il fallait que la fin arrive, et je ne veux partir avec aucune rancune. Je vais penser à mes bons clients et aux gens avec qui j'avais bien du plaisir. Je n'aurai aucun regret. »

Ce soir, La Bagagerie déménage pour une dernière fois dans un local où elle procédera à sa vente de fermeture. Ce sera à l'étage, tout juste en face du Dollorama, que La Bagagerie fermera officiellement ses portes le 31 octobre. Le magasin employait de trois à quatre personnes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • Bien triste nouvelle.

    Alain - 2018-09-04 16:42
  • Au nombre de local libre au Carrefour, on aurait bien pu accomoder madame Tanguay au nombre de fois qu'elle a du déménager.....
    Bonne retraite madame Tanguay

    Occassion de délasser Carrefour - 2018-09-04 17:24
  • Bonne retraite Mme Tanguay

    Nency - 2018-09-04 17:35
  • bonne retraite Nancy ..

    gerard - 2018-09-04 18:28
  • Moi quand je voyage, je vais acheter mes valises chez Costco. J'aime ça aller à old orchard et m'arrêter dans les OUTLETS en même temps. Quand je reviens en Beauce je me sens chez moi en croisant mes voisins qui arrivent de chez COSTCO. Ça me donne le goût d'aller bruler ma paye chez COSTCO moi aussi.

    Bonne retraite madame.

    Beauceron moyen - 2018-09-04 20:15
  • Tout d'abord, chapeau & félicitations pour les 41 ans de votre commerce ! Vous avez été bonne de traverser toutes ces années, tous les up & down de l'économie et les imprévus que doit rencontrer un locataire avec son locateur ! Dommage en effet qu'il n'y ait pas eu davantage d'accommodements pour éviter tous ces mouvements & déménagements ! Merci à vous et votre personnel pour votre accueil ! Heureuse & Agréable retraite Mme Nancy ! Plein de santé & bonheur !

    Maryse - 2018-09-05 21:30