Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 septembre 2018 - 14:44 | Mis à jour : 15:20

Prochain déjeuner du CEB : les entreprises familiales seront à l'honneur

Par Jérôme Blanchet-Gravel, Journaliste

Cet avant-midi s’est tenue une conférence de presse à l’hôtel Georgevilles pour annoncer la prochaine édition du Déjeuner du président, l’une des activités phares du Conseil économique de Beauce (CEB). Le prochain déjeuner-conférence, qui se tiendra le 16 novembre, aura pour thème la famille et les affaires.

Les organisateurs de la conférence sont confiants d’attirer au moins 400 convives lors de la 17e édition de l’événement. Chaque année, c’est un véritable succès. 

M. Réjean Dancause, du groupe Dancause, a souligné qu’il s’agissait d’un événement unique en son genre au Québec. Pour son travail, M. Dancause est habitué de parcourir le Québec, et les activités d’envergure comme celles-là sont rares dans les autres régions, a-t-il constaté. « Quand je fais part aux gens de ce qui se passe en Beauce, de ce côté-là, on ne me croit pas ! », a-t-il lancé. Faut-il parler d’un exceptionnalisme beauceron ? 

Un thème prometteur 

Le thème de la conférence s’annonce très prometteur. Surtout, considérant la grande concentration d’entreprises familiales en Beauce. Car si l’on parle souvent de la conciliation travail-famille, on parle beaucoup plus rarement de la problématique famille-affaires, une réalité bien différente. Et pas moins importante pour plusieurs entrepreneurs du coin. Alex Marcoux, directeur de compte chez Desjardins Entreprises, pose même la question : les affaires familiales sont-elles devenues un sujet tabou ? 

Pour l’avocate Catherine Leblanc de BB Immigration, l’inconvénient principal des entreprises familiales est que leur personnel issu de la famille doit souvent composer avec l’émotivité. La réalité des entreprises familiales est donc bien différente de celle des entreprises « normales ».

Lors de la conférence de presse, M. Dancause, a donné un très bel avant-goût de la prochaine activité. Lui-même en affaires avec des membres de sa famille, il a livré un témoignage très touchant, et dénué de toute superficialité. Il fait valoir la richesse que représentent les entreprises familiales, mais reste conscient des difficultés particulières que vivent ses acteurs. 

L’une des questions qui se pose régulièrement est la suivante : est-ce que tous les membres de la famille doivent absolument faire partie de l’entreprise ? Les entrepreneurs ont parfois des choix déchirants à faire, mais nécessaires pour la survie de leur groupe. 

Un duo de conférenciers 

Ce sont deux duos de conférenciers qui interviendront le 16 novembre prochain, dès 7h00, à l’hôtel Georgesville. Le premier duo est composé de M. Raymond Dutil, président-directeur de Rocky Mountain, et de sa faille, Mme Julie Dutil, directrice développement stratégique et créativité pour la même entreprise. Le deuxième duo est composé de M. Bernard Bolduc, président d’Altrum et de son fils, M. Gabriel Bolduc, cofondateur de l’entreprise KaseMe. 

Les organisateurs soulignent que la conférence se fera surtout sous forme d’entrevue. Le public sera invité à poser ses questions aux quatre conférenciers. 

Pour participer 

Il faut souligner que l’activité, qui inclut le déjeuner, est entièrement gratuite grâce à la collaboration des commanditaires suivants : Desjardins Entreprises, BB Immigration avocats et Groupe Dancause, conseillers en stratégies d'affaires. 

Les gens sont invités à réserver leur place en remplissant le formulaire disponible sur le site Web du CEB (www.cebeauce.com) ou en contactant Mme Marie-Claude Martineau, au Conseil économique de Beauce, au 418-228-8123 poste 101.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.