Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 septembre 2018 - 15:12 | Mis à jour : 24 septembre 2018 - 15:26

En conférence à St-Georges, Peter Hall met en garde contre le populisme

Jérôme Blanchet-Gravel

Par Jérôme Blanchet-Gravel, Journaliste

Ce matin avait lieu au Georgesville une conférence de Peter Hall, vice-président et économiste en chef d'Exportation et développement Canada (EDC). La conférence s’inscrivait dans le cadre de sa tournée pancanadienne 2018.

M. Peter Hall a dressé le portrait actuel de l'économie mondiale et de son impact sur les entreprises exportatrices. Devant une salle bien remplie, il a montré comment tirer profit des possibilités d'affaires sur les marchés mondiaux.

M. Hall donne des conseils stratégiques aux cadres supérieurs d’Exportation et développement Canada. Il agit comme conférencier et participe régulièrement à des tables rondes internationales. Il commente régulièrement l’évolution de l’économie mondiale et les enjeux propres au commerce extérieur du Canada à la télévision, à la radio et dans les journaux.

M. Hall a prononcé sa conférence en anglais, mais il a promis que sa prochaine serait en français, s’il revenait dans la région. Une promesse qui a été retenue par le public et les organisateurs. M. Hall a donné une conférence vivante, sans aucun texte, témoignant d’un grand talent de communicateur. Les gens semblent avoir vraiment apprécié.

Le « populisme », une menace pour l'économie ? 

M. Hall a notamment mis en garde le public contre la montée du « populisme », un phénomène qu’il juge dangereux pour l’économie. En effet, il croit que le populisme repose sur une critique du libre-échange, l’un des grands principes de l’économie néo-libérale. 

Questionné à ce sujet après la conférence, M. Hall a réitéré que le populisme représentait une menace pour la croissance économique dans le monde. Il a donné l’exemple de la construction du mur entre les États-Unis et le Mexique, un symbole d’isolement et non d’interdépendance économique entre ces pays. Rappelons quand même qu’il y a eu plus de 25 000 homicides au Mexique en 2017, ce qui explique en partie la crainte de certains Américains par rapport à lui. 

Sur l'immigration et la gestion de l'offre

M. Hall a aussi affirmé que le Canada devait continuer de favoriser l’accueil de travailleurs immigrés pour ne pas freiner sa croissance économique. Un point de vue qui semble de plus en plus populaire. C'est aussi un thème qui a été beaucoup discuté depuis le début de la campagne électorale provinciale. 

Concernant la gestion de l’offre, M. Hall s’est montré prudent lorsque notre journaliste l’a questionné. Selon lui, la gestion de l’offre est simplement une structure économique que les Canadiens ont décidé de mettre en place il y a plusieurs années. Il respecte ce choix. M. Hall prône l’extension du libre-échange à plusieurs domaines, mais refuse de critiquer la gestion de l’offre. Une position que certains verront comme contradictoire. 

 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.