Publicité
9 octobre 2019 - 06:00

André Gagné devrait prochainement rentrer au pays

L'affaire Woodstock en Beauce sur le point de se régler

Par Nady Larchet, Journaliste

Vous avez probablement entendu parler des retards de paiements de la part de l’organisation de Woodstock en Beauce vis-à-vis les têtes d’affiches du festival. Selon nos dernières informations, cette histoire est sur le point de se régler et tout cela ne serait pas dû à une mauvaise gestion de la part de l’organisation.

Semblerait-il que M. Gagné, copropriétaire du festival et opérateur des comptes de l’organisation pourraient être en mesure de revenir au pays dans les prochains jours, et de ce fait, finalement payer les artistes qui sont toujours en attente de leurs cachets depuis la tenue de l’événement?

 

Quand les affaires ne se passent pas comme prévu

Tel que nous l’avions mentionné dans notre article du 26 septembre dernier, l’homme d’affaires, qui est en charge notamment de Woodstock en Beauce et également actionnaire de la salle de spectacle le d’Auteuil du quartier Saint-Roch à Québec, était retenu en Afrique dans le cadre d’une transaction commerciale.

Outre ses implications dans le domaine musical, André Gagné est également actionnaire et gestionnaire de projet pour la compagnie Komet Ressources, qui opérait jusqu’à tout récemment une mine d’or au Burkina Faso. En avril dernier, l’entreprise annonçait la cession et la vente de cette branche afin de concentrer ses opérations davantage au Canada, cependant, les événements ont été plus complexes que les actionnaires ne s’attendaient. En effet, les autorités du pays ont confisqué tous les papiers, dont les passeports, de M. Gagné et de l’un de ses partenaires afin qu’ils ne puissent quitter le pays avant que tous les détails de la transaction soient finalisés. De ce fait, les deux hommes en questions ont été bloqués là-bas pour les sept derniers mois.

Pendant ce temps, le festival Woodstock en Beauce avait lieu. Les festivités se sont bel et bien déroulées en bonne et due forme, malgré le fait que l’un de ses principaux acteurs ne puisse y être. En plus de ne pouvoir assister à la 25e édition de l’événement, qui soulignait également le 50e anniversaire du festival original, M. Gagné passait également à côté de l’un de ses rêves, soit de rencontrer Michael Lang, l’un des fondateurs du festival Woodstock de 1969. M. Lang avait accepté, à la plus grande surprise des organisateurs, l’invitation lancée afin de souligner l’anniversaire du mythique festival, dossier pour lequel M. Gagné avait accordé beaucoup d’importance.

 

Un succès modéré

Dans le plan initial, tous les artistes et les fournisseurs devaient être payés avec les revenus du festival, cependant, même si le taux de participation était intéressant,  il aurait fallu de 1000 à 1500 personnes de plus afin de rentabiliser l’événement, situation qui n’est pas rare dans le domaine de l’événementiel. Alors qu’en temps normal il est plus facile de régler toutes les dépenses dans le cas d’un déficit, le fait qu’André Gagné était dans cette délicate situation a empêché la possibilité à l’organisme d’avoir accès aux comptes afin d’honorer tous les contrats à temps, ce qui a causé la grogne de la part des artistes et fait couler de l’encre au niveau des médias.

En entrevue téléphonique, le copropriétaire de l’événement, M. Daniel Routhier, nous a confirmé que les choses allaient pouvoir se régler sous peu, car son collègue avait finalement pu récupérer son passeport. Par le fait même, l’homme a également démenti les rumeurs concernant la fin de l’organisation. En effet, le comité n’a même pas pu se réunir encore suite au festival à cause de l’absence de M. Gagné.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.