Publicité

11 juin 2020 - 06:00 | Mis à jour : 13 juin 2020 - 15:13

Entrevue vidéo EnBeauce.com

Les affaires durant la pandémie de la COVID-19: entretien avec Mireille Vézina du complexe hôtelier Le Georgesville

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Dans le cadre de des entrevues d'EnBeauce.com avec des gens d’affaires de la région qui vivent une période particulière en ce temps de la pandémie causée par la COVID-19, notre chroniqueur Pier Dutil s'est entretenu avec Mireille Vézina, directrice générale du complexe hôtelier Le Georgesville et du Centre des congrès de Saint-Georges.

Lors de la mise sur pause du Québec par le premier ministre Legault le 12 mars dernier, les hôtels ont été considérés comme des services essentiels mais on a laissé le soin aux propriétaires de décider d'opérer ou non, compte tenu des circonstances.

Le Georgesville, explique Mme Vézina, a pris la décision de demeurer ouvert, notamment pour desservir les travailleurs des services essentiels. Le tout en appliquant les mesures sanitaires de la santé publique, ce qui a passablement changé le mode opérationnel du complexe d'hébergement.

De même, l'annulation de la tenue de congrès et d'événements sportifs et culturels, comme le Tour de Beauce par exemple, ont porté un dur coup à l'établissement.

Écoutez l'intégrale de l'entretien vidéo avec Mireille Vézina qui indique notamment que le secteur de l’hôtellerie sera transformé suite à cette crise.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.