Publicité

21 octobre 2020 - 18:00 | Mis à jour : 23:30

Un employé décédé

Usine Olymel: 40 cas positifs de COVID-19 confirmés officiellement... pour l'instant

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 1

Le nombre officiel de cas positifs à la COVID-19, parmi les employés de l'abattoir d'Olymel à Vallée-Jonction, était de quarante en après-midi aujourd'hui, mais cela pourrait déjà avoir atteint le double, si on en croit le président du syndicat de l'usine.

Jusqu'à maintenant, 159 dépistages ont été réalisés dans l'entreprise et 40 personnes ont contracté le virus.

Le dépistage se poursuit et d'autres résultats sont attendus demain, a confirmé Mireille Gaudreau, relationniste à la direction du service des communications du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches, qui a également rappelé que l'éclosion avait débuté voilà un mois, soit le 22 septembre.

Mais le président du syndicat des employés de l’usine, Martin Maurice, a affirmé sur les ondes de la radio de Radio-Canada que ce sont 80 employés qui ont jusqu'à présent contracté la maladie dans les derniers jours. Martin Maurice précise que 160 employés ont été testés au début de la semaine.

Par ailleurs, un employé de l'abattoir est décédé moins de 24 heures après avoir obtenu son résultat. Il s'agirait d’Alain Grenier, 65 ans, selon un message envoyé par la famille, toujours selon Radio-Canada.

Martin Maurice estime que l'usine devrait être fermée au moins pour les deux prochaines semaines afin d'arrêter la propagation.

Le responsable des communications corporatives chez Olymel, Richard Vignault, a indiqué à EnBeauce.com, lors d'un entretien téléphonique, que cet employé avait « beaucoup d'ancienneté » comme travailleur à l'usine et que son décès avait grandement attristé les dirigeants de l'entreprise.

Par contre, au moment de l'appel, le porte-parole n'avait toujours pas la confirmation officielle que la mort de M. Grenier était attribuable au coronavirus alors qu'une enquête a été ouverte à ce sujet.

De son côté, Mireille Gaudreau a indiqué qu'un rapport de la CSST était à venir suite à la visite des lieux qui s'est tenue le 20 octobre. Le dépistage massif s'est effectué sur les quarts de jour du 19 et 20 octobre.

À lire également:
Olymel déplore le décès d'un employé à son usine de Vallée-Jonction

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Il est simple de boycotter ces produits par prévention

    Mike - 2020-10-21 19:29