Publicité

30 avril 2021 - 12:30 | Mis à jour : 12:39

Association des propriétaires de boisés de la Beauce

Une objection technique empêche de débattre de la mise en marché collective du bois de sciage

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 1

Une  objection technique sur la procédure de convocation de l’Assemblée générale des membres de l’Association des propriétaires de boisés de la Beauce (APBB) a empêché de débattre du projet de mise en marché collective du bois de sciage, lors du rassemblement en visioconférence qui s'est tenu le 27 avril.

Malgré l’adoption majoritaire de l’avis de convocation et estimant que « le climat n’était plus propice à une discussion ordonnée sur le sujet », le président de l’Association, Éric Cliche, a choisi de ne pas tenir de discussion sur la question alors que près de 200 propriétaires s'étaient donné la peine de participer à cette assemblée, notamment pour débattre de ce sujet très attendu.

L'APBB avait même organisé, avant la rencontre statutaire, deux séances d'information, les 30 et 31 mars, sur la mise en marché collective du bois de sciage afin que ses membres puissent bien saisir les enjeux.

« Nous demeurons convaincus de pouvoir obtenir un meilleur retour dans les poches des propriétaires pour le bois de sciage. Les hausses de prix des derniers jours sont intéressantes, mais ne permettent pas d’atteindre les prix de 2005 en dollars courants, et elles auraient dû survenir 6 mois plus tôt. Cet enjeu est sur les lèvres de la très grande  majorité des propriétaires et ça dépasse les frontières de la Beauce. Tout autour de nous, les propriétaires de boisés  du Sud du Québec, de Québec, de la Côte-du-Sud ont franchi des pas importants pour se donner un outil collectif de  négociation des prix. Les propriétaires nous demandent de travailler pour qu’ils obtiennent un meilleur prix net pour  leur bois, et c’est notre rôle de les accompagner là-dedans », d'expliquer le président Cliche par voie de communiqué de presse à la suite de l'AGA.

Au cours de cette même AGA, l’Association a présenté ses états financiers, qui font part des surplus d’exploitation pour une deuxième année de suite. « Il s’agit d’une bonne nouvelle, considérant que l’Association cumule des pertes globales  d’exploitation pour les services forestiers au cours de la dernière décennie »,  ont indiqué les administrateurs.

De même, les membres de l’Association ont adopté, presque à l’unanimité, une résolution pour demander au ministère des  Forêts de la Faune et des Parcs de diminuer la compétition provoquée par le bois des forêts publiques envers le bois de la forêt privée.

AGA du Plan conjoint
Avant l'AGA de l'APBB s'est tenue le 21 avril l’Assemblée générale du Plan conjoint des producteurs de bois de la Beauce, qui a rassemblé en mode virtuel plus de 100 propriétaires.

L’Association a présenté, à titre de gestionnaire du Plan conjoint, le  rapport des activités de commercialisation du bois, de formation et d’information ainsi que les bons résultats  financiers de l’année 2020. 

Cette rencontre fut l’occasion de poursuivre les discussions sur la mise en marché collective du sciage, amorcée  lors des assemblées d’information des 30 et 31 mars.

Les producteurs ont également pu visionner la capsule vidéo présentant le projet très prometteur de bioraffinerie de Résolve énergie, qui s’installera en Beauce d’ici quelques  années. Ce projet a suscité beaucoup d’intérêt parmi les participants.

À lire également
Prix du bois d'oeuvre: un entretien avec le président de l'APBB, Éric Cliche

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Il est tout a fait déplorable que les groupements forestiers de la région se soient concertés et aient utilisé des technicalités juridiques pour provoquer une annulation de la discussion préliminaire proposée par l'association sur la mise en place d'un moyen de procurer de meilleurs revenus aux producteurs de billots. J'ai comme près de 200 personnes perdu une soirée de ma vie et une occasion en or de voir s'il était possible d'améliorer mon sort comme producteur. Comme Mr. Cliche l'a mentionné, il y aura une autre occasion de discuter et celle-là sera préparée afin que personne ne puisse nous empêcher à tout le moins d'échanger. Il reste juste à espérer que le train ne sera pas passé d'ici là.

    Claude Gilbert - 2021-04-30 17:44