Publicité

25 mai 2021 - 09:00 | Mis à jour : 09:06

Tracé de 233 km

Feu vert final au projet de ligne d'interconnexion Appalaches-Maine 

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Hydro-Québec vient d'obtenir le feu vert final au projet de ligne d'interconnexion à 320 kV de Saint-Adrien-d'Irlande, au Québec,  jusqu'à la ville de Lewiston au Maine.

En effet, la Commission de la Régie de l'énergie du Canada (REC) a émis le permis autorisant la construction et l'exploitation de la ligne qui se raccordera au New England Clean Energy Connect (NECEC), dont la construction est entamée depuis février 2021 dans l'État du Maine.

L'autorisation de la REC suit une évaluation du dossier de 21 mois, incluant une période de commentaires du public.

« Ce feu vert est une reconnaissance de l'important travail réalisé jusqu'à maintenant par nos équipes et nos collaborateurs dans les communautés, a tenu à souligner Sophie Brochu, présidente-directrice générale d'Hydro-Québec. Nous allons de l'avant avec un projet qui répond aux plus hauts standards en matière d'environnement et d'ingénierie, et qui est vu favorablement par les différents milieux d'accueil. » 

Les travaux débuteront au cours des prochaines semaines. La mise en service des nouveaux équipements est prévue en 2023. Rappelons que le gouvernement du Québec a autorisé le projet le 7 avril dernier, alors que la Commission de protection du territoire agricole et la Régie de l'énergie l'ont fait respectivement en décembre et en juillet 2020.

La nouvelle ligne électrique des Appalaches-Maine-NECEC permettra d'acheminer 1 200 mégawatts d'hydroélectricité du Québec jusqu'en Nouvelle-Angleterre. L'interconnexion permettra d'approvisionner le Massachusetts avec 9,45 terawattheures d'hydroélectricité propre du Québec. De plus, grâce à une entente conclue avec le Maine l'été dernier, cet État bénéficiera d'un approvisionnement de 0,5 terawattheures par année pendant 20 ans.

Selon le tracé retenu au Québec, la ligne à 320 kV à courant continu s'étendra sur 100 km entre le poste des Appalaches, situé à Saint-Adrien-d'Irlande près de Thetford Mines, et un point de raccordement situé dans la municipalité de Frontenac en Estrie, à la frontière entre le Québec et le Maine. L'ajout au poste des Appalaches d'un convertisseur qui convertira le courant alternatif en courant continu pour alimenter la nouvelle ligne est aussi prévu. La longueur du tracé au Maine est de 233 km.

À lire également
Ligne d’interconnexion Appalaches-Maine: feu vert du côté américain

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.