Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Nouveaux projets

Chez Ashton de Saint-Georges tourné vers le futur

durée 17h00
21 juillet 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le restaurant Chez Ashton de Saint-Georges a de nouveaux projets pour les prochaines années. Cette annonce fait suite à la vente de la chaîne.

En effet, Sylvain Veilleux, qui est le franchisé de l’établissement de Saint-Georges depuis 18 ans, explique à EnBeauce.com qu’il a rencontré la semaine dernière les nouveaux acquéreurs de la franchise, Jean-Christophe Lirette et Émily Adam afin de parler de la suite des choses . 

Les futurs projets

Les amateurs de poutine seront heureux d’apprendre que dans la prochaine année, la livraison à domicile sera disponible. Le restaurant fera affaire avec une compagnie de livraison externe. 

D’ailleurs, M.Veilleux indique que cela fait près d’un an que son restaurant propose la commande en ligne pour la préparation des repas à l’avance. C’est sur la plateforme UEAT que les clients peuvent faire leur demande pour ensuite se présenter à l’heure indiquée.  

Le but est de faire éviter les longues files d’attente et ils offrent un délai de 15 minutes, mais il est possible de choisir son heure également. 

D’ici les cinq prochaines années, des travaux de rénovation sont prévus. Par exemple, les panneaux du menu seront remplacés par le numérique. 

Pour l’instant, il n’est pas prévu que l’établissement quitte le Carrefour Saint-Georges où il est établi depuis 1993. Le propriétaire explique que les nouvelles succursales qui pourraient ouvrir dans les prochaines années auront également le service au volant en plus de la salle à manger, mais qu’en restant dans le lieu actuel ce n’est pas une option. 

De plus, la clientèle du restaurant n’est pas une « clientèle de centre d’achat ». Selon Sylvain Veilleux, 80 % et plus proviennent de l’extérieur, alors il ne s’inquiète pas si un déménagement a lieu. 

Retour à la normale

Les heures d’ouverture sont revenues à la normale étant ouvert tous les soirs jusqu’à 19 h et 21 h pour le jeudi et vendredi. Il souligne que même si le centre d'achat est fermé la semaine à partir de 17h, la porte pour se rendre au restaurant demeure accessible. 

Pendant la pandémie, il a été en mesure de garder ses employés lui permettant de reprendre comme avant. Il est aussi très présent au côté de son équipe et s'implique sur le plancher. 

Vision à long terme

Sans vouloir s’avancer, M.Veilleux a proposé aux nouveaux propriétaires que s’ils ont l’intention d’ouvrir un nouvel établissement à Sainte-Marie, il serait très intéressé à s’en occuper. 

Mentionnons que celui de Saint-Georges est le seul de la Beauce. 

 

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


LS Bilodeau investit 2,5 M$ pour agrandir ses locaux à Saint-Éphrem

Le manufacturier LS Bilodeau, installé à Saint-Éphrem, a investi 2,5 millions de dollars pour accroitre sa capacité de production en agrandissant ses installations. Ainsi, l'entreprise spécialisée dans la fabrication d’équipements acéricoles et d’appareils de chauffage passera de 35 000 à 50 000 pieds de plancher, soit 15 000 pieds ...

durée Hier 12h30

Caisse de dépôt: perte de 33,6 G$ pour les six premiers mois de 2022

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) devra tricoter serré pour refermer le trou qui s’est ouvert dans le bas de laine des Québécois après le pire semestre des 50 dernières années sur les marchés. Au 30 juin dernier, la Caisse enregistrait, pour les six premiers mois de 2022, un rendement négatif de -7,9 %, soit une perte de 33,6 ...

durée Hier 10h30

Le 42e Souper annuel des gens d’affaires de La Nouvelle-Beauce se tiendra le 19 octobre

Trois personnalités seront honorées lors du 42e Souper annuel des gens d’affaires de La Nouvelle-Beauce prévue le 19 octobre prochain au Centre Caztel de Sainte-Marie. En effet, Annette et Benoît Baillargeon, cofondateurs de Groupe Baillargeon, seront intronisés au sein du Club des Bâtisseurs de La Nouvelle-Beauce alors que François Faucher, ...