Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un récolte qui a commencé tôt

Production de sirop d'érable: l'année 2024 s'annonce exceptionnelle

durée 18h00
2 avril 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Si la tendance se maintient, comme disait Bernard Derome à l'époque, l'année 2024 devrait battre tous les records pour la production de sirop d'érable au Québec.

En effet, la désastreuse saison des sucres 2023 (124 millions de livres), ne devrait plus être qu'un mauvais souvenir pour les acériculteurs, lorsque le bilan final sera compilé en juin, alors que l'on prévoit que les résultats dépasseront ceux du printemps 2022, qui se chiffraient à 211 millions de livres.

« On pourrait se retrouver avec une production équivalente à une saison et demie et peut-être même deux », de signaler Joël Vaudeville, directeur des communications chez Producteurs et productrices acéricoles du Québec, lors d'une entretien téléphonique avec EnBeauce.com.

Une situation qui s'explique avec les premières coulées, qui se sont manifestées très tôt, soit au début de février (des producteurs ont été pris un peu de court et n'étaient pas prêts), si bien que la saison normale de récolte, de cinq à sept semaines, s'est passablement allongée, de signaler le porte-parole.

En Beauce, certaines cabanes étaient encore en fonction cette semaine, mais le plus fort de la saison est terminé. « Je suis ici depuis 13 ans et c'est une très bonne année », a confié Étienne Lemelin, maître sucrier à l'Érablière Régis Boutin de Saint-Jean-de-la-Lande.

Cette production record permettra de renflouer la réserve stratégique de sirop d'érable, se réjouit Joël Vaudeville, laquelle a atteint un seuil critique de 6,9 millions de livres alors que la zone confort est de 100 M de livres.

Notons qu'au cours des prochaines années, les régions québécoises accueilleront 739 nouvelles entreprises acéricoles, en raison de l’émission de sept millions de nouvelles entailles. Dans la région, le territoire administratif Appalaches-Beauce-Lotbinière, a obtenu 599 186 entailles, et celui de Beauce comptera un quota supplémentaire de 390 291. Dans le premier groupe, elles concernent 290 entreprises acéricoles contre 219 pour le second.

Rappelons qu’en 2022, la contribution économique de la production de sirop d’érable s’élevait à 1,1 milliard de dollars au PIB du Québec et du Canada, représentant 12 500 emplois équivalents temps plein et des revenus gouvernementaux de 235 millions de dollars.

À lire également

Un nouveau magasin acéricole corporatif a ouvert à Saint-Georges

Près d'un million de nouvelles entailles dans la région

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Deux projets étudiants honorés au 26e Défi OSEntreprendre

Cette année, le Cégep Beauce-Appalaches sera représenté dans les régions de Chaudière-Appalaches et de l’Estrie au 26e Défi OSEntreprendre grâce à ses étudiants. Au Cégep Beauce-Appalaches, 67 étudiants ont relevé le défi de présenter des initiatives entrepreneuriales à travers 17 projets novateurs. Leur mandat: créer un produit, un service ou ...

durée Hier 8h00

Peggy Duquet nommée présidente du CEB

Le Conseil économique de Beauce (CEB) a présenté, ce mercredi 10 avril, le bilan de son année 2023 lors de sa traditionnelle assemblée annuelle au Centre de congrès le Georgesville. Les administrateurs du CEB en ont profité pour élire Peggy Duquet, de l'entreprise Métal Duquet, au titre de présidente. Jonathan Maheux, de BVA, devient quant à lui ...

10 avril 2024

La Banque du Canada laisse son taux directeur inchangé

La Banque du Canada pourrait commencer à abaisser son taux d'intérêt directeur lors de sa prochaine décision en juin, après avoir décidé de le maintenir au même niveau. C'est ce qu'a avancé le gouverneur de la banque centrale, Tiff Macklem.  «Oui, c'est dans le domaine du possible», a répondu M. Macklem en réponse à une question sur la ...