Publicité
25 mai 2019 - 13:00

L'HÔTEL SAINT-GEORGES

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Saviez-vous qu'il y a déjà eu un hôtel Saint-Georges, ce qui n'est pas surprenant puisque c'est le nom de notre ville. Augustin Fortier acheta le terrain en 1872, sur la 1re avenue. Il y construisit un hôtel vers 1888, qu'il donna à sa fille Cimodocée en 1890. On voit l'édifice en 1896 sur la 1re photo. Les personnages sont, de droite à gauche: Augustin Fortier, son fils Georges Fortier, Marie-Berthe Dulac épouse d'Augustin, et toutes les autres (sauf les 2 enfants) sont les filles d'Augustin, celle à l'extrême gauche est Marie-Anne Fortier. Il semble qu'il y avait aussi un bureau d'avocat dans l'immeuble, son nom est écrit sur la plaque: Albert Lemay. La 2e photo a été prise lors du mariage de sa fille Marie-Anne avec Philémon Maheux le 28 juin 1900. La raison pour laquelle les gens n'étaient pas souriants sur les photos à l'époque est que le photographe plaçait tout le monde et leur demandait de ne pas bouger, ce qui les stressait et leur faisait oublier de sourire. Cimodocée opéra l'hôtel avec ses deux soeurs Wilhemine et Rose-Olympe. Victor Rodrigue a raconté que les jeunes, à la blague, les avaient surnommées «six mois d'essai» et «Wollen Min». L'établissement fut agrandi à plusieurs reprises au cour des années, comme on le constate à la 3e photo qui date de 1907. On ajouta une serre à gauche. Le corps central avait 3 lucarnes. On ajouta aussi une annexe de 2 étages avec toit à deux versants à droite. La dernière photo nous montre le même immeuble sous un autre angle vers 1930. M. Hormidas Morissette et son épouse Catherine Thibodeau achetèrent cet hôtel en 1946 et le renommèrent «Manoir La Chaudière». On a enlevé la serre. Plus tard, en 1953, M. Victor Loubier et son beau-père Fortunat Fortier en ont fait l'acquisition. Finalement, Victor Loubier racheta les parts de M. Fortier en 1955 et en est devenu le seul propriétaire. Dans une prochaine chronique, on verra comment M. Loubier a complètement reconfiguré cet établissement qui est devenu célèbre.

Photos du fonds Claude Loubier, fils de Victor Loubier. Texte et recherches de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  shsartigan@hotmail.com

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.