Publicité
1 juillet 2019 - 04:00

PUBLICITÉ SUR LES QUAIS

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Aujourd'hui, on l'appelle le mur de soutènement, situé sur la Promenade Redmond. Auparavant, c'était le quai Pinon, qui fut érigé au cours des années 1966-1968. Antérieurement, la rivière longeait l'arrière des commerces et les débâcles à répétition causaient régulièrement des dommages. À partir des années '40, déjà des commerçants riverains, en vue de minimiser les inconvénients, ont érigé des quais le long de leurs établissements. Et plusieurs en ont profité pour afficher bien à la vue des gens de l'ouest et de ceux circulant sur le pont le nom de leurs commerces. Voyez la publicité du marchand de meubles Jules Baillargeon, vers 1944, qui faisait la promotion de son magasin dont la façade donnait sur la 1re avenue (photo 1). Cette entreprise fut achetée par les fondateurs du Salon du Meuble, au coin de la 120e rue, (maintenant site du restaurant Gril-Wok) vers 1945. Le terrain où apparait l'annonce de Jules Baillargeon devint ensuite la propriété de M. J.A. Roberge (A pour Aristide) qui y érigea un nouvel édifice commercial pour accueillir son magasin de vêtements (aujourd'hui Histoire de Bulles), dont il s'empressa d'inscrire le nom sur le quai (photo 2, vers 1950), en remplacement de celui de M. Baillargeon. Ce fut surtout son fils Marc qui opéra ce magasin dont il devint propriétaire à son tour quelque temps plus tard. Il modifia alors la publicité en conséquence (photo 3 vers 1955). Remarquez, sur la même photo, qu'on voit aussi les annonces du «Magasins de enfants» de M. Victor Veilleux, ainsi que celui de Catellier Radio Télévision qui faisait la promotion des téléviseurs Dumont. Même stratégie pour les deux établissements Hôtel Morency et Grand Hôtel dont on voit les annonces commerciales sur leurs quais vers 1940 (photo 4). Wow, ils étaient ingénieux ces gens d'affaires, tirant parti de ces constructions pour s'annoncer, faisant ainsi d'une pierre deux coups. Pas sûr que les règlements municipaux permettent encore ce genre de publicité de nos jours.

Photos du fonds Claude Loubier. Texte et recherches de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.