Publicité
8 février 2020 - 13:00

LA CORDONNERIE MÉTHOT, UN ÉDIFICE PHARE

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Ceux qui s'intéressent à l'histoire de notre ville et qui ont la chance de regarder des photos d'autrefois ont avantage à connaitre l'un des plus anciens édifices du centre-ville, la maison des cordonniers Méthot, dont on peut se servir comme guide ou point de repère. C'est M. Délias Méthot qui acheta ce terrain (sur le bord de la rivière) du photographe J. A. Gagnon vers 1908-09 et y construisit en 1910 une bâtisse logeant sa sellerie au rez-de-chaussée et sa résidence au second étage (photo 1). Remarquez le revêtement posé en diagonale, probablement le seul édifice du secteur à posséder cette caractéristique. Il existe une grande quantité de photos anciennes prises à partir de côté ouest (surtout du parvis de l'église) illustrant la rivière et le côté opposé de la ville. Si vous y apercevez une maison à deux étages avec un revêtement en diagonale, alors vous êtes en mesure de savoir quel coin de la ville est exhibé, soit le voisinage de la maison Méthot. Cependant, la situation est différente pour les photos de moins de 50 ans. Précisons que cet immeuble existe encore, quoiqu'il faut être vigilant pour le reconnaître, tellement il a été modifié et agrandi au fil des ans. Il y a longtemps que son revêtement en diagonale a été enlevé et remplacé, mais l'immeuble peut quand même être identifié à partir d'une autre particularité: la petite fenêtre dans l'entre-toit, au bout sud de l'immeuble, qu'on voit même sur l'édifice original (de 1910) et qui existe encore. Voyez l'évolution de ce bâtiment à des époques différentes sur les autres photos, la 2e en 1960, la 3e en 1964 et la 4e en 2019. Sur cette dernière, il devient presque impossible pour un observateur profane d'identifier avec certitude l'édifice en question à moins de connaitre l'existence de la petite fenêtre, qui est présente sur les quatre photos. De nos jours, ce côté de la 1re avenue est constitué en majorité d'édifices commerciaux collés les uns aux autres. Lorsque vous passerez dans ce secteur, levez les yeux et vous pourrez ainsi déterminer avec certitude où est l'ancien édifice du cordonnier Méthot, maintenant occupé par le magasin Chaussures Cameron. Surtout si vous circulez sur le trottoir du côté est de la 1re avenue, vous aurez la même vue que celle montrée sur la dernière photo: la petite fenêtre est toujours là. Un secret commode pour se retrouver.

Photos 1, 2 et 3 du fonds Claude Loubier. Texte, recherches et photo 4 de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.