Publicité

27 décembre 2020 - 04:00

Qui est donc ce jeune homme devant le moulin Brochu?

Toutes les réactions 4

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Vous le reconnaissez? Un indice, cette photo fut prise il y a quelque temps devant le moulin Brochu. Ce bâtiment fut démoli en 1955 pour céder le passage au viaduc sur le boulevard Lacroix. Vous vous demandez peut-être qui est ce Pierre Morin qui publie ce blogue pour la Société Historique Sartigan. Hé bien, là vous avez sa photo. Je suis encore facilement reconnaissable car je n'ai presque pas changé, même si la photo fut prise il y a 70 ans. J'avais alors 2½ ans. Je porte encore des «culottes courtes» quoique maintenant on appelle ça un bermuda. Ma couleur de cheveux a beaucoup évolué. À l'époque, j'étais blond pâle, je suis devenu brun foncé à l'âge adulte et je suis maintenant gris tirant sur le blanc. J'examinais le bouquet de fleurs que je m'apprêtais à aller remettre à ma mère. Qu'on ait pris cette photo à cet endroit était prémonitoire, jamais on aurait alors pensé qu'un jour, je publierais une chronique historique sur ce vénérable moulin Brochu. Si vous voulez en connaitre davantage sur cet édifice historique (démoli hélas en 1955), son histoire fut publiée ici même sur ce site le 22 décembre 2018, vous pouvez donc la lire en allant consulter les archives de décembre 2018. Je suis né près de ce moulin, dans la rue Saint-Antoine (120e rue) où j'ai vécu jusqu'à l'âge de 4 ans, à l'adresse suivante: 980, 120e rue, près du sentier menant à l'église L'Assomption (qui n'existait pas encore à cette époque). Mon père travaillait à la Saint-Georges Woolen Mills. Alors, avec toutes ces informations, j'espère que vous me reconnaitrez lorsque vous me rencontrerez quelque part en ville. En attendant, je vais m'efforcer de continuer à parcourir les archives afin de pouvoir encore longtemps publier cette chronique sur cette ville où j'ai mes racines. Salutations à tous les géorgiens et géorgiennes.

Texte et photo de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Merci m.Morin de l. histoire sur la ville de Saint Georges ils doit avoir surement des personnes qui travaille a enterré l.histoire de St Georges qui vont se retourné dans leur cerceuil pour que les citoyens oublie la belle histoire de St Georges une ville qui a un super beau patrimoine.

    j.aime l.histoire de ma ville - 2020-12-27 07:44
  • tu viens de m'apprendre mon Pierre !J'adore lire ces anecdotes .Bravo pour le travail que tu fais !

    René - 2020-12-27 07:51
  • Belle présentation Pierre....Continue ton excellent travail...c'est apprécié.

    Robert L - 2020-12-27 12:11
  • Merci M. Morin pour vos intéressantes et enrichissantes chroniques historiques ! J'ai moi aussi une passion pour l'histoire... Peut-être à cause de nos ancêtres; mon arrière-arrière grand-père s'appelait Floribert Morin, fils de Dominique, à Joseph, à Jacques, à Jacques, à Pierre, à Pierre, à Pierre... ;)

    Diane Bureau - 2020-12-28 12:27