Publicité

6 juin 2021 - 04:00

La maison au toit rouge sur le bord de la rivière

Toutes les réactions 2

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Vous croyez avoir déjà vu cette belle maison (photo 1) mais vous ne vous souvenez pas où au juste. Et vous demandez si elle existe encore. Elle était bel et bien au bord de la rivière, à la sortie nord de Saint-Georges, presque en face du bas de la 74e rue actuelle, celle qui mène à l'autoroute. Son constructeur fut Romuald Rhéaume, artisan, forgeron d'art et antiquaire. Il y avait aussi en avant de cet élégant bâtiment une sculpture qu'il avait confectionnée de ses propres mains, avec l'aide de sa fille, soit un superbe cheval grandeur nature attelé à une voiture, sur laquelle les visiteurs allaient souvent s'asseoir pour se faire photographier (photo 2). Né en 1922, il a d'abord étudié la soudure pendant un an dans son jeune âge. Des années plus tard, il décida de se lancer dans la spécialisation du fer ornemental. À l'époque de son mariage, en 1947, il s'était construit une résidence très originale sur la 3e avenue, au coin de la 114e rue (photo 3). Il avait aussi aménagé un atelier de travail pour produits métalliques et soudure sur la 1re avenue, près de la 110e rue, à peu près sur le site où se trouve maintenant le local des Scouts, près de l'aréna (photos 4, 5 et 6, de 1952). C'est vite devenu une véritable passion dans laquelle il a excellé, exposant ses oeuvres un peu partout au Québec, au Canada, aux USA et même jusqu'en Argentine. En plus d'exercer ce travail d'artiste, il a développé un goût très sûr en matière d'antiquité. Il est donc devenu antiquaire par surcroît. C'est vers 1960 qu'il opta pour la résidence de la 1re photo, plus grande et mieux située, pour y accueillir son atelier et le musée d'antiquités de ses rêves. Il a même ouvert un magasin d'antiquité dans cette magnifique maison, qu'il a opéré pendant plusieurs années. Il est décédé jeune, le 2 novembre 1982, à l'âge de seulement 60 ans Dans les années '90, sa maison fut transformée en restaurant (dont le nom était «Le Clandestin» pendant un certain temps). Puis elle fut expropriée en 2009 (et démolie par la suite) pour la construction de l'autoroute. Romuald était le fils d'Albéric Rhéaume, un hôtelier autrefois très connu à Saint-Georges puisque c'est lui qui a fondé le grand Hôtel dans les années 1920. Vous pouvez en connaitre davantage et admirer une belle photo de la noce de Romuald en allant voir la chronique que nous avons déjà publiée à ce sujet, en cliquant sur le lien suivant: https://www.enbeauce.com/actualites/blogues/357559/grosse-noce-au-grand-hotel-en-1947 

Photo 1 du fonds Jean-Frédéric Chrétien. Photo 2 courtoisie de Suzanne Rhéaume (fille de Romuald). Photo 4, 5 et 6 du fonds Claude Loubier. Texte et recherches de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Article très intéressent, et me rappelle de bon souvenir, car j'ai participé a la construction de la résidence avec Florien Dostie.
    Merci a M. Morin vous avez toujours d'excellant article.
    Salutations. Roger Rodrigue

    Roger Rodrigue - 2021-06-06 09:15
  • Sauf erreur sur la personne, un souvenir que j’ai de M. Rhéaume, c’est lors des soirées patinage libre à « l’aréna », il attirait les regards par ses figures acrobatiques…

    Marcel - 2021-06-06 16:08