Publicité

22 octobre 2021 - 08:40 | Mis à jour : 08:41

Les Canadiens de Montréal

Jesperi Kotkaniemi fait crouler le CH à nouveau

Par Salle des nouvelles

Marc Bergevin et les Canadiens de Montréal ont connu une saison morte difficile. Des gars comme Phillip Danault, Tomas Tatar et Corey Perry ont quitté Montréal et leur remplacement ne s’est pas fait facilement.

En apprenant la blessure majeure de Shea Weber et l’absence prolongée de Carey Price, l’inquiétude a pris de l’expansion. Pour en ajouter une couche, le jeune prodige Jesperi Kotkaniemi a accepté, et avec raison, une offre hostile d’un an pour un salaire de 6,1 millions de dollars avec les Hurricanes de la Caroline.

Ce départ, peu importe l’étape où Kotkaniemi était rendu dans son développement, a fait particulièrement mal au Tricolore. En ce 21 octobre, le jeune Finlandais s’est fait accueillir par des huées. Les partisans scandaient une phrase à censure directement à son endroit à chaque fois qu’il touchait au disque.

Cet accueil ne surprend personne. Son départ ne s’est pas fait dans le meilleur des scénarios. Cette réalité ne l’a sans doute pas affecté pour autant. En entrevue, KK avait souligné que les partisans pouvaient l’accueillir comme ils le souhaitaient, car il n’avait rien à se reprocher. Là-dessus, on ne peut le contredire.

Le CH n’a pas connu un match catastrophique et dans toutes autres circonstances, c’est une joute qui serait rapidement tombée dans l’oubli. Du moins, on parle d’une cinquième défaite consécutive.

Des changements de trios ont été effectués, les ponts ont été coupés avec les joutes précédentes, mais peu importe ce qui a pu être fourni comme effort pendant ces trois périodes, les Hurricanes l’ont emporté 4 à 1.

Alors que la Caroline menait 2-0, Tyler Toffoli marque le premier filet de son équipe en avantage numérique cette saison. Un but qui a fait du bien au joueur et à l’équipe. En troisième période, pendant que le CH gardait espoir d’une issue à son avantage, Jesperi Kotkaniemi, qui d’autre, marque par un tir dévier pour ainsi poursuivre la descente aux enfers de nos Glorieux.

En point de presse, Dominique Ducharme a manqué de mot pour exprimer ce qui manquait au club pour espérer l’emporter. L’organisation peut faire les changements qu’elle veut, mais le club a perdu ses plus grands leaders, deux de ces centres essentiels et son meilleur gardien.

Le prochain match se disputera samedi soir, le 23 octobre contre les Red Wings de Detroit. Vu leur statut de club en reconstruction à long terme, il s’agit d’une belle opportunité de l’emporter et ainsi reprendre la confiance nécessaire pour remonter dans le classement général et espérer se tailler une place en séries. En gros, la prochaine est essentielle pour la suite des choses.

En collaboration avec Mathieu Bouchard

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.