Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Étudiants de Création et médias

Un projet créatif collaboratif avec des enfants et des personnes âgées

durée 04h00
2 décembre 2019
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre du cours Atelier de création du programme de Création et médias, les étudiants devaient concevoir et réaliser un projet créatif pour des enfants et des personnes âgées. Pour le projet « Raconter et se raconter », les étudiants ont été jumelés avec douze élèves de l’école Aquarelle et avec sept résidents du Manoir du Quartier. Cette activité s’est déroulée tout au long de la session d’automne.

Projet avec les élèves de l’école Aquarelle

Ce sont les élèves de la classe de maternelle 4 ans de Mme Louise Lachance à l’école Aquarelle qui ont accueilli les étudiants.

Lors d’une première visite, l’étudiant a découvert les intérêts de l’enfant avec qui il avait été jumelé en jouant à un jeu de société. Durant cette rencontre, il a pris des notes sur ce qui pourrait intéresser l’enfant. Par la suite, chaque étudiant a conçu un projet créatif (comptine, conte, chanson, théâtre, etc.) pour raconter à l’enfant une histoire mettant en valeur ses intérêts. Pour ces enfants, cette activité concordait avec le programme de maternelle 4 ans au niveau des sphères du développement affectif, social et langagier. En effet, le projet a permis aux enfants d’affirmer leur personnalité, d’échanger avec les autres et de s’exprimer.   

Projet avec les personnes âgées

Le projet « Raconter et se raconter » s’inscrit dans la volonté de partager un lien entre générations, la création étant la passerelle qui a permis d’unir l’étudiant à la personne âgée. Ce projet permettait de donner la parole à une personne âgée afin qu’elle se raconte alors que la création permettait à l’étudiant de raconter une version d’une histoire issue d’un passé personnel et collectif.

Inspiré par la citation de Nancy Huston « Nous ne tombons pas du ciel, mais poussons sur notre arbre généalogique », l’étudiant devait faire parler son interlocuteur à propos de son arbre généalogique, à la recherche d’un détail, d’un trou, d’une absence susceptible d’inspirer toute une histoire. À partir des informations récoltées, l’étudiant a réalisé un projet créatif pour raconter à la personne une histoire qui répond à ce trou découvert dans son arbre généalogique. Le but de cette histoire était d’imaginer une version de ce qui a pu se passer. Ainsi, le projet a permis à l’étudiant d’en apprendre davantage sur cette personne et sur son passé tout en valorisant la parole de la personne âgée.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Assemblée générale annuelle du club de volley-ball des Condors

Le 13 juillet prochain à 20 h, le club de volley-ball Condors Chaudière-Appalaches tiendra son assemblée générale annuelle.  Afin de pouvoir y assister, veuillez communiquer avec Maxime Poulin par courriel à l’adresse suivante : [email protected] La rencontre aura lieu via visioconférence. Toute personne intéressée par le volley-ball y ...

Des étudiants du Cégep Beauce-Appalaches prennent part au 17e Prix littéraire des collégiens

Deux groupes d’étudiants du Cégep Beauce-Appalaches ont pris part au 17e Prix littéraire des collégiens, qui s’est déroulé en partie à distance en raison des consignes de distanciation physique. D’une part, des passionnés de lecture ont relevé le défi de lire les cinq romans québécois en nomination pour ce prix dans le cadre d’une activité ...

Premier repêchage au hockey pour les Condors

Le premier repêchage des Condors s’est conclu le samedi 13 juin avec une impressionnante récolte de 25 joueurs. Émile Côté, des Forestiers d’Amos et Nathan Pelletier, de l’Albatros du Collège Notre-Dame, dans le Midget AAA, ont été sélectionnés aux 3e et 13e rangs respectivement. Le directeur général et entraîneur-chef de l’équipe de hockey des ...