Publicité
14 janvier 2020 - 15:38 | Mis à jour : 15:38

Cégep Beauce-Appalaches

Un investissement de 2,5 M$ pour une nouvelle salle d'entraînement

Johanne Mathieu

Par Johanne Mathieu, Journaliste

Toutes les réactions 1

Les étudiants-athlètes du Cégep Beauce-Appalaches bénéficieront désormais d’une nouvelle salle d’entraînement, construite au coût de 2,5 M$. Inauguré aujourd’hui, le nouveau bâtiment sera accessible à la communauté collégiale à compter du 20 janvier.

Cette nouvelle salle ultramoderne, spacieuse et aérée répondait à un besoin chez les étudiants-athlètes de haut niveau et permettra de favoriser davantage leur développement physique. D'une dimension de 400 m2, le bâtiment comprend également une mezzanine d’environ 207 m2.

Le projet visait trois principaux objectifs, selon le directeur général de l'établissement, Pierre Leblanc :

« On a insisté, en ce qui concerne le dossier d'aujourd'hui, sur l'importance de consolider notre offre d'activités dans une perspective de santé globale, de moderniser et de développer nos infrastructures et de stimuler et de soutenir l'implication et l'engagement des étudiants dans les activités sportives.»

En plus des étudiants-athlètes, tous les membres de la communauté collégiale, les cadres du personnel ainsi que les retraités, pourront profiter d'un accès gratuit à la salle d'entraînement. Certains cours d’éducation physique y seront également enseignés. 

« Dans notre mission, on veut développer, on veut amener tous les outils possibles pour nos équipes sportives, bien sûr, et pour notre personnel. Avoir une salle comme ça, on peut le dire, [c']est la plus belle salle d'entraînement au niveau collégial de tout le Québec. On en est très fiers », a déclaré Jean-Philippe Vachon, directeur adjoint aux études et à la vie étudiante.

Des équipements sportifs dernier cri 

Les joueurs des équipes des Condors auront accès à des équipements sportifs dernier cri : équipements d’haltérophilie, appareils cardiovasculaires, poids libres, équipements pour pliométrie, machine multifonctionnelle. 

L'espace d'entraînement comporte également une nouveauté : une piste d'accélération en tapis synthétique d'une longueur de 100 pieds.

« On n'en avait pas avant. Un outil très pratique pour les sports de compétition, tous les sports où on a besoin d'avoir une impulsion et une bonne vitesse de course. Il n'y en a pas beaucoup de gymnases comme ça présentement. D'entraîner les étudiants à pratiquer leur course sur une surface de gazon synthétique, c'est ce qui approche le mieux la réalité », a expliqué le directeur adjoint.

L’évolution des athlètes suivie de près

Le Cégep Beauce-Appalaches a également procédé à l’embauche d’un kinésiologue et préparateur physique, Maxime Aubertin, dans le but de suivre l’évolution de l’entraînement des étudiants-athlètes et de maximiser leur performance.

« En plus de s’occuper de la gestion de la salle, il sera présent pour supporter le montage de programmes d’entraînement pour nos équipes sportives », a mentionné M. Vachon.

Un projet et ses défis

Rappelons que la construction de la nouvelle salle d'entraînement a été assurée par Constructions CAMAX inc., ainsi que son propriétaire, Maxime Veilleux. Avec la réalisation de ce projet, l'entreprise a accompli l'un de ses premiers gros contrats. L'entrepreneur a dû faire face à plusieurs défis techniques, qui ont par ailleurs été relevés avec brio.

« Les défis de construction ici, c'était vraiment de venir s'attacher à l'existant, de faire les ouvertures pour communiquer entre les bâtiments. Il y avait beaucoup de contraintes structurales. C'était un gros défi pour pouvoir tout gérer ça », a résumé l'entrepreneur.

Un apport considérable 

Le Cégep Beauce-Appalaches a pu compter sur l’appui de généreux donateurs pour la construction de la salle d’entraînement et l’achat d’équipements dont la Fondation du Cégep Beauce-Appalaches, la Fondation des Condors et la Fondation Nordiques.

Grâce à une collecte de fonds réalisée auprès des gens de la région, la Fondation du Cégep Beauce-Appalaches a remis un montant de 542 000 $. Il s’agit de l’apport le plus considérable que la Fondation ait fait à ce jour pour l’établissement de Saint-Georges. De son côté, la Fondation des Condors a offert une contribution de 200 000 $ et la Fondation Nordiques, un montant de 10 000 $. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • C'est une merveilleuse amélioration au cégep. La nouvelle salle est grande et bien équipée. Cependant, je trouve très décevant que seulement les gens qui fréquentent le cégep y aient accès. Même les étudiants du C.U.A. n'y ont pas droit. Après un tel investissement, cette salle devrait être gérée comme le PEPS à l'Université Laval ou encore le CAP du cégep de Sherbrooke qui accueillent aussi des athlètes. Dommage!

    M. Fortin - 2020-01-21 20:56