Publicité

5 juin 2020 - 10:00

PANDÉMIE COVID-19

Des élans de générosité au Cégep Beauce-Appalaches

Par Salle des nouvelles

Dans le contexte actuel de distanciation sociale, plusieurs personnes, étudiants et familles ont ressenti ou subissent encore les contrecoups du confinement. Certaines personnes souffrent, entre autres, de solitude ou de précarité financière. Malgré ces difficultés, les membres du personnel du Cégep Beauce-Appalaches ont tenu à faire leur part et aider les gens et familles dans le besoin. Comme quoi, une période éprouvante peut aussi faire sortir le meilleur de l’être humain, soit l’entraide et la solidarité. Voici quelques-unes de ces belles initiatives.

Du soutien pour Moisson Beauce

Isabelle Déchêne, de la Direction des services administratifs, fait partie d’une ligue de soccer féminine pendant l’hiver. Comme leur saison a pris fin abruptement en raison de l’annulation de toutes les activités sportives, le solde de 450 $ restant a été versé à Moisson Beauce. 

Christian Pépin, enseignant en Arts visuels, a également remis au nom des finissants un montant de 200 $ à Moisson Beauce. Cette somme devait servir à tenir leur vernissage de fin de programme. En tout, c’est donc 650 $ qui peuvent aider l’organisme dans leurs besoins grandissants.

À l’initiative de l’équipe du socioculturel, une escouade de 6 étudiants bénévoles et leur accompagnateur a aussi pris part à une activité de bénévolat le 27 mai pendant toute la journée. Ils ont ainsi mis l’épaule à la roue pour aider l’organisme à trier les denrées notamment. Notons que Julie Beaudoin, conseillère à la vie étudiante, fait également les courses pour une dame âgée de 84 ans, qui ne peut sortir dans le contexte actuel.

L’AIS Beauce-Sartigan n’est pas oubliée…

Une étudiante en Techniques d’éducation spécialisée, Arianne Poulin, travaille à l’AIS Beauce-Sartigan. Elle a initié une tournée Timbits auprès des enfants qui ne peuvent plus participer aux activités organisées par l’AIS afin de mettre un peu de bonheur dans leur journée. Son initiative a mené à la création d’une Escouade Sucrée qui a effectué jusqu’à maintenant 3 autres tournées. De son propre chef, elle a décidé d’aller offrir des gâteries à quelques-uns des membres. Elle s’est assurée de respecter les consignes de distanciation tout en distribuant les sourires et du bonheur à plusieurs! 

On peut voir une de ces tournées sur Facebook : https://www.facebook.com/aisrbs/videos/342061310100881/

Depuis le début du confinement, Nicolas Loignon, technicien en informatique, mais surtout musicien de grand talent, a eu l’initiative d’offrir des prestations musicales en direct (live) sur Facebook chaque vendredi soir. Ces soirées « Nico dans son salon » nécessitent des heures de préparation pour que les gens puissent se changer les idées et avoir un moment de détente. Ces prestations gratuites sont tellement populaires que Nicolas a eu l’idée de faire une collecte de fonds pour l’AIS Beauce-Sartigan. C’est une somme impressionnante de 1440 $ qui a été amassée alors que l’objectif initial était de 200 $ ! Sa dernière et dixième prestation a eu lieu le 22 mai dernier.

Tous solidaires pour un étudiant au campus de Lac-Mégantic

Au campus de Lac-Mégantic, une collecte a été faite pour soutenir un étudiant qui venait de perdre sa mère et pour également lui venir en aide financièrement. Plusieurs élans de générosités et de belles initiatives se sont mis en place, comme un panier avec des mets préparés, afin d’atténuer la souffrance de l’étudiant, mais aussi de lui apporter réconfort et soutien. 

Un arc-en-ciel sur l’édifice du Cégep à Saint-Georges

Enfin, Jean-Pierre Bérubé a eu l’idée d’installer des lumières aux couleurs de l’arc-en-ciel sur le toit du Cégep en soutien aux étudiants qui devaient continuer leurs programmes d’études à distance. Cette belle initiative avait aussi pour but de faire rayonner l’espoir. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.