Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Centre-Femmes de Beauce

Adjectif tabou qui fait peur à certains et en rend d’autres fières : « féministe »

durée 08h00
12 novembre 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Centre-Femmes de Beauce
email
Par Centre-Femmes de Beauce

La définition de « féministe » selon le dictionnaire Larousse : « Courant de pensée et mouvement politique, social et culturel en faveur de l'égalité entre les femmes et les hommes. »

Les femmes se font encore enfermer dans des stéréotypes sexistes et il est plus difficile pour elles de se faire entendre et respecter. Le renvoi aux rôles traditionnels de genre ou à la biologie (l’instinct maternel, le pacifisme féminin...) et l’individualisation des problèmes rendent invisibles les structures sociales inégalitaires. Les femmes sont confrontées au quotidien à des situations de micro-agressions, de discriminations et d’injustices.

Nous savons que la situation politique, économique et sociale des femmes demeure problématique. Au Québec, comme ailleurs, les femmes sont encore peu présentes sur la scène politique. Elles se retrouvent massivement dans les couches les plus pauvres de la société. Voici Ce qui caractérise leur situation d’exclusion ou d’oppression :

  • la violence sous toutes ses formes et ses conséquences;
  • la discrimination et l’iniquité en emploi qui se manifestent par la concentration des femmes dans certains secteurs d’emplois bien précis ou dans des emplois à statut précaire, sous-payés et sans avantages sociaux;
  • l’exploitation du corps des femmes (pornographie, prostitution, etc.);
  • la surmédicalisation chez les femmes;
  • l’iniquité en matière de partage des responsabilités familiales incluant le soin des enfants et des proches;
  • Etc.

La discrimination se manifeste par un ensemble d’attitudes, de comportements et de pratiques défavorables à l’endroit des femmes qui, bien que parfois inconscients, sont très présents notamment sur le marché du travail, dans les institutions scolaires, financières, de santé et de services sociaux. Cela crée des obstacles à la reconnaissance et l’insertion sociale, économique, politique et culturelle des femmes, lesquelles voient leurs besoins et leurs droits non-reconnus.

L’isolement, la perte d’estime de soi, l’appauvrissement et la marginalisation marquent beaucoup de femmes. C’est pourquoi en soutenant les femmes dans leur démarche d’autonomie, nous travaillons avec d’autres à changer les lois, les politiques, les institutions et les mentalités.

Le centre lutte donc sur plusieurs fronts à la fois :

  • changer les lois discriminatoires pour les femmes;
  • promouvoir l’équité salariale;
  • promouvoir la liberté de choix aux plans de la sexualité et de la reproduction;
  • dénoncer la violence sous toutes ses formes;
  • favoriser l’accès des femmes aux lieux de pouvoir;
  • promouvoir des rapports égalitaires;
  • développer des ressources pour favoriser et soutenir l’autonomie socio-économique; afin de lutter pour sortir de la pauvreté et pour être respectées dans leur intégrité et leur dignité;
  • appuyer les revendications des femmes sous représentées;
  • faire confiance dans le potentiel de chaque femme, valoriser ses connaissances, ses expériences;
  • stimuler l’entraide, le soutien et la solidarité, briser l’isolement.

Au cours de l’histoire, l’ensemble des revendications et des changements que le mouvement féministe porte, c’est TOUTES et TOUS qui en bénéficient pour une meilleure société et un meilleur avenir. Pensons à l’augmentation du salaire minimum, l’implantation des services de garde, des congés parentaux, l’équité salariale, l’éducation…

Ensemble, on va plus loin!

Texte inspiré de la Base d’unité politique du Regroupement des Centres de Femmes du Québec.
 

Téléphone : 418 227-4037
Par courriel : [email protected]
Ou le site internet : www.centrefemmesdebeauce.com
Le Centre est pour toutes les femmes! Il est là pour toi!


 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 8h00

Avez-vous connu le restaurant Chuckwagon?

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN Il y a déjà eu un restaurant Chuckwagon à Saint-Georges il y a plus de 40 ans, mais l'orthographe de ce nom sur la pancarte avait été modifié, c'était «CHUCKWAG'N». On avait enlevé le «O» et remplacé par un apostrophe, de sorte que la prononciation était plus à ...

12 avril 2024

Rendez-vous félin au Chatfé de Beauceville

Cette semaine on part à la découverte du Chatfé, à Beauceville. Pour ceux qui ne connaissent pas, le Chatfé est un endroit où l’on peut venir déguster un café, prendre du bon temps entre amis ou en famille, le tout, en caressant et en sociabilisant des chats. Le Chatfé était initialement un projet pilote qui devait durer seulement quelques mois, ...

8 avril 2024

Qui arrêtera Netanyahou et Poutine?

Si vous croyez que les conflits qui perdurent dans la bande de Gaza et en Ukraine ne nous concernent pas parce que cela se passe loin de chez nous, vous êtes dans l’erreur. Un travailleur humanitaire Beauceron d’origine a trouvé la mort dans la bande de Gaza la semaine dernière, deux militaires volontaires québécois sont morts au combat en ...