Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Prêts pour le lever du rideau

durée 09h43
29 septembre 2006

Réunis jeudi soir pour la générale de la pièce Les Bâtisseurs d’une métropole, la belle histoire de Saint-Georges d’Aubert-Gallion, les 36 comédiens se disent prêts pour la première de samedi. Ça promet!

Dans le cadre du 150e anniversaire de Ville Saint-Georges, la pièce, écrite par l’auteur et metteur en scène, Harold Gilbert, remonte le temps et fait découvrir le passé de cette ville. «Je tenais à aller plus loin que la date de 1856 afin de bien expliquer l’histoire de la région», a mentionné l’auteur. Des Abénakis, aux Anglais avec à leur tête Bénédict Arnold, jusqu’à présenter les personnages connus dans la région plus récemment, Les Bâtisseurs d’une métropole atteint ses objectifs. C’est comme un cours d’histoire vivant et accessible qui défile sous nos yeux par les paroles colorées et les actions des personnages. Le public est transporté d’un tableau à l’autre, d’une époque à une autre sans étourdissements.

Le travail a été de longue haleine pour l’homme de théâtre et son équipe. Les comédiens ont répété pendant les mois de mai, juin, août et septembre afin de faire revivre les moments forts de l’histoire de la ville. «Ils sont prêts!», a affirmé Harold Gilbert, fier du travail qu’ils ont accompli. C’était tout un défi de montrer l’histoire de la ville en quelques heures, a souligné l’auteur. Il rappelle qu’il s’est parfois référé à l’historien André Garant pour s’assurer de la véracité des faits qu’il présente.

Plusieurs personnalités ont marqué le temps, les comédiens campent donc chacun trois ou quatre personnages dans la pièce. Quelques enfants font également partie de la distribution. Bien que leur jeu soit inégal, ils apportent une touche de spontanéité et de fraîcheur à l’histoire. La plupart des bénévoles ont déjà eu l’occasion d’expérimenter la scène et cela transparaît par leur jeu plus senti. Les costumes des 136 personnages présents dans l’histoire  sont bien pensés et aident à situer l’époque dans laquelle on se trouve.

Sur un ton parfois dramatique, tantôt amusant, on apprend ce qui se trouvait avant sur le territoire et on s’aperçoit que certaines chicanes encore récentes datent depuis très longtemps, comme les fameuses tirailleries entre l’Est et l’Ouest. On sourit à la découverte de ceux qui ont bâti la ville, des gens aux noms que l’on connaît et qui enfin nous sont présentés. La pièce dure trois heures incluant l’entracte, mais le rythme est assez soutenu pour faire passer une soirée agréable à toute la famille.

Présentée par Ville Saint-Georges et le comité des Fêtes du 150e anniversaire, la pièce se déroule à 20h00 dans l’auditorium de la Polyvalente Saint-Georges, les 30 septembre, 1er, 6 et 7 octobre et à 13h30 le 8 octobre prochain. La représentation du samedi 30 septembre est à guichet fermé, il reste toutefois quelques billets pour les autres représentations. Vous pouvez vous procurer les billets à l’hôtel de ville, à la bibliothèque ou directement à la porte au coût de 15,00$.


Julie Beaudoin
EnBeauce.com

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 8h00

L'influenceur Fizz en visite chez Tite Frette

La boutique Tite Frette de Saint-Georges accueillera l’influenceur Fizz ce samedi 2 mars dès 13h pour officialiser une nouvelle section Sugar Daddy’s Express.  Avec plus de 200 000 abonnés sur Tik Tok, Fizz incarne l’image de la boutique Sugar Daddy’s de Québec. Il se déplace dans tous les commerces Tite Frette avec le même objectif: mettre en ...

27 février 2024

La Librairie Sélect célèbre les auteurs d'ici

Dans le cadre des célébrations de ses cinquante années d'existence, la Librairie Sélect de Saint-Georges convie la population à une événement très spécial, soit celui de venir rencontrer une panoplie d'auteurs et d'autrices de la région, le jeudi 7 mars prochain. Prenant la forme d'un 5 à 7, cet événement réunira plus d'une vingtaine d'écrivaines ...

24 février 2024

Ariane Desbiens pourrait devenir la Photographe portraitiste de l'année

L'artiste Ariane Desbiens a été nommée parmi les finalistes du prestigieux prix de Photographe portraitiste de l'année des Photographes professionnels du Canada (PPOC). Quatre images de la photographe installée à Saint-Georges ont été retenues, dont une création sur le thème d'Alice aux pays des merveilles qui a aussi été sélectionné dans la ...