Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le Spectacle de la relève met en vedette une quarantaine de jeunes artistes de Saint-Benoît

Chargement du vidéo
durée 14h15
9 novembre 2016
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sébastien Roy
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sébastien Roy, Journaliste

Voir la galerie de photos

Le Spectacle de la relève mettra en vedette une quarantaine de jeunes le 26 novembre prochain à l’église de Saint-Benoît.

Ce spectacle présentera plusieurs types de numéros tels que le chant, la danse, la musique et le théâtre. Des artistes amateurs de 6 à 28 ans fouleront la scène aménagée dans l’église. L’organisation espère attirer environ 250 personnes pour l’occasion.

Selon la coordonnatrice en loisirs et en culture de Saint-Benoît, Marie-Soleil Gilbert, le fait que les jeunes ne soient pas beaucoup impliqués dans le domaine de la culture revenait souvent dans ses discussions avec ses collègues du bureau municipal et les bénévoles de l’OTJ. « Pourtant, nous étions tous conscients qu’il y avait beaucoup de jeunes talents à Saint-Benoît. Nous avons donc contacté certains jeunes clés pour savoir si ce projet les intéressait. Au final, c’est un petit noyau de jeunes qui a fait en sorte qu’on se retrouve avec plus de 40 artistes pour le spectacle. Ce sont eux qui ont fait de la mobilisation pour recruter d’autres élèves et étudiants », relate-t-elle.

Mme Gilbert voit déjà des retombées positives alors que le spectacle n’a pas encore eu lieu. « Les jeunes s’intéressent davantage à la vie municipale et aux activités que nous organisons. Nous avons réussi à créer un lien avec eux », ajoute-t-elle. « L’objectif de ce projet était de rassembler les jeunes autour d’un objectif commun et d’établir un lien avec ceux-ci dans l’espoir de les connaître davantage et de les intéresser à participer aux activités leur étant destinées », renchérit le maire suppléant, Marc Poulin.

La vidéo ci-dessus est un extrait de la performance de Stéphanie Veilleux, une étudiante du Cégep Beauce-Appalaches originaire de Saint-Benoît qui participera au Spectacle de la relève. Celle-ci a interprété la pièce Wake up Alone d'Amy Winehouse lors de la conférence de presse. Elle sera sur scène avec le pianiste Samuel Pomerleau, lui aussi originaire de la municipalité. Elle fera également la promotion de l’événement au Cégep. « Pour moi, c’est un retour aux sources. J’ai commencé à faire de la musique ici il y a un peu plus de dix ans. Quand Marie-Soleil m’a contactée pour participer, j’ai accepté sur le champ », mentionne-t-elle.

Les billets sont en vente au coût de 5 $ à la Municipalité, à l’école Notre-Dame-du-Rosère, à la porte le soir du spectacle ainsi qu’auprès des artistes.  

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • N
    Nancy
    temps Il y a 5 ans
    Je suis native de St-Benoit et effectivement dans les années 80 on a tellement fait de spectacle que se soit à noël ou autre on organisait ça avec l'école et on se sentait impliqué! Bravo pour l'initiative!

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Cinquième galerie pour la fleuraison en folie!

Avec l’arrivée de la belle saison, les arbres et plantes ont ou fleurissent. Ce doux mélange de senteurs et de couleurs va souvent inspirer les gens qui voudront capturer la beauté de la nature.  Peut-être avez-vous profité de la saison des lilas qui a débuté tôt, celle des pommiers et des cerisiers et finalement le début des plantes de votre ...

À travers la lentille de notre photojournaliste

Notre photojournaliste, Jessy Pouliot, prend à toute heure du jour — et parfois même de la nuit, des clichés d'une multitudes d'activités et d'événements, petits et grands, qui surviennent dans la grande région de la Beauce et ses environs. Le tout sert bien sûr à illustrer les reportages et les articles de notre quotidien Web. Certaines ...

durée Hier 18h15

Une belle fête pour les 175 ans de l'église Saint-Paul de Cumberland Mills

C'est en fin de semaine que l'on a souligné les 175 ans de l'église Saint-Paul de Cumberland Mills. La fête avait été organisée par les membres de la Corporation de la conservation du patrimoine de Saint-Simon-les-Mines. Rappelons que ce bâtiment, de style gothique, fût construit en 1847 avec des pierres de champs noyées dans le mortier. Cité ...