Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le Centre Marie-Fitzbach prolonge la magie de Noël avec « Les crèches de mon père »

Chargement du vidéo
durée 12h15
3 janvier 2017
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Voir la galerie de photos

Parmi ses expositions hivernales, le Centre culturel Marie-Fitzbach, de Saint-Georges, accueille, jusqu’au 12 février prochain, une partie de l’impressionnante collection de plus de 700 crèches de Noël du metteur en scène Dominick Trudeau, débutée il y a cinq ans. 

Certains collectionnent les timbres, d’autres les pièces de monnaie. Quant à Dominick Trudeau, à la suite du décès de son père Jules, il y a une dizaine d’années, son passe-temps aura été de compléter la collection paternelle d’environ 200 crèches entreposée au sous-sol. Le simple hobby s’est vite transformé en passion dévorante puisque le metteur en scène montréalais dispose aujourd’hui de plus de 700 crèches originaires d’une soixantaine de pays dans le monde. Le Centre culturel Marie-Fitzbach expose une partie de cette collection singulière jusqu’au mois de février, un bon moyen pour permettre aux visiteurs de prolonger la magie de Noël en pleine période de rentrée.

Des trésors uniques issus de plusieurs continents

Alors que son père n’avait jamais pris le temps d’exposer les pièces de sa collection, Dominick Trudeau a débuté l’aventure il y a environ 5 ans, lorsqu’une amie lui a demandé de lui trouver une idée pour une exposition. Partie d’une blague, cette dernière, intitulée « Les crèches de mon père », a fini par circuler à différents endroits depuis 2011, y compris au Musée des religions du monde il y a deux ans. « Il y a eu un effet boule de neige », explique Dominick Trudeau, ravi de voir l’héritage de son père ainsi exposé. Pour le compléter, il n’a pas hésité à faire appel aux multiples talents de divers artistes québécois et n’a pas manqué non plus d’en découvrir de nouvelles au cours de ses voyages à travers le monde.

Une aventure résumée dans son livre « Joyeuses crèches »

Relatant les nombreuses anecdotes de son père au sujet de ses anciennes acquisitions, notamment l’apport considérable d’une tante missionnaire en Amérique latine, Dominick Trudeau a complété son aventure par la publication, en 2014, du livre « Joyeuses crèches », aux éditions GID. On y apprend les différentes traditions culturelles liées aux crèches de Noël, qui ont pris leur essor grâce à Saint-François d’Assise au XIIIe siècle, en Italie. Parmi les petits bijoux présents à l’exposition, on trouve un petit Jésus en cire datant de 1880, une crèche minuscule sculptée dans des graines de tournesol ou encore d’autres nombreux artéfacts dans des matériaux surprenants. L'occasion idéale de se transporter dans les traditions familiales de la fête de Noël. 

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • DO
    Denise Otis
    temps Il y a 5 ans
    Cet article est très intéressant

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La Grande Kermesse débarque au Village Beauceron

Le samedi 9 juillet prochain, une grande Kermesse prendra place au Village Beauceron de 10 h à 17 h! Chaque bâtiment aura son propre kiosque de jeu auquel les visiteurs pourront participer. Lors de cette journée, une monnaie bien spéciale sera utilisée. En effet, les visiteurs devront payer à l’aide de coupon (voir photo en pièce jointe) afin de ...

Un passeport culturel pour découvrir la Beauce

Destination Beauce vient de lancer un passeport culturel qui sera distribué dans les musées participants ainsi qu’aux deux bureaux touristiques de l'organisation. Ainsi, du 27 juin au 19 août, 1 000 passeports seront en circulation. Le passeport culturel suggère des visites aux expositions des Artistes et artisans de Beauce (Saint-Georges), au ...

Les artistes beaucerons mis de l'avant à l'Assemblée nationale

Hier soir, la communauté artistique de la Beauce s’est rassemblée dans le hall du pavillon d’accueil de l’Assemblée nationale à Québec afin d’inaugurer l’exposition composée d’une quarantaine d’œuvres créées par des Beaucerons.  Une cinquantaine de personnes, dont les artistes exposants, des représentants de différentes municipalités et les ...