Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La Georgienne Amélie Veille en conférence dans des écoles en Beauce

durée 15h55
25 mars 2018
Amélie Carrier
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Amélie Carrier, Journaliste
Twitter Amélie Carrier

Voir la galerie de photos

L'auteure-compositrice-interprète Amélie Veille, originaire de Saint-Georges, a visité plusieurs écoles primaires et secondaires de la Beauce la semaine dernière, du 19 au 23 mars, dans le cadre du programme « Ma vie, mes passions » de Desjardins. Pour l'occasion, EnBeauce.com s'est entretenu au téléphone avec l'artiste beauceronne hier, samedi le 24 mars, afin d'en apprendre davantage sur le sujet de ses conférences.

À lire également :

Ce programme a été mis sur pied par les caisses Desjardins de la Beauce en 2004, suite à la parution d'une étude qui révélait qu'à cette époque-là, le taux de suicide chez les jeunes Beaucerons était parmi les plus élevés de la province.

Desjardins avait alors décidé d'engager de jeunes conférenciers, afin qu'ils expliquent aux adolescents comment leurs passions et leurs rêves leur avait permis, entre autres, de se dépasser, de se réaliser, de développer une estime d'eux-même et de garder le goût de vivre.

Parmi les conférenciers qui vont d'écoles en écoles pour discuter de leurs parcours dans la région, il y a notamment les frères Manuel et Sébastien Cloutier, de Vallée-Jonction, qui font du sport en fauteuil roulant, Alain Lessard, écrivain beauceron, et Yanick Côté, musicien et ancien élève de la polyvalente de Saint-Georges, qui parle de ses façons de contrer l'intimidation.

« Le programme a eu tellement de succès et tellement de belles répercussions dans la Beauce qu'il existe encore en 2018 », nous a expliqué Amélie Veille, en entrevue.

Pour sa part, Amélie Veille donne des conférences auprès d'élèves de cinquième et de sixième années du primaire, ainsi que d'élèves de la première à la troisième année du secondaire.

Elle a commencé son parcours cette semaine à l'école secondaire Veilleux de Saint-Joseph, puis s'est rendue à l'école primaire l'Éco-Pin, de Notre-Dame-des-Pins, à l'école primaire l'Enfant-Jésus, de Vallée-Jonction, et à l'école primaire Grande-Coudée, de Saint-Martin.

L'artiste de Saint-Georges a finalement visité la polyvalente Bélanger de Saint-Martin, vendredi le 23 mars dernier, où elle a non seulement présenté sa conférence, mais aussi donné des ateliers d'écriture de chansons à des jeunes de troisième secondaire.

« Je pense que la chanson est une très belle entrée en matière pour la poésie. Selon moi, c'est une forme de poésie plus accessible que la poésie littéraire pour les adolescents qui, pour la plupart, n'aiment pas particulièrement ce genre littéraire à la base », a souligné la principale intéressée.

Dans la deuxième partie de sa conférence, elle explique ce qui peut freiner quelqu'un dans la poursuite de ses rêves. Les jeunes qu'elle rencontre, comme elle nous l'a mentionné, lui posent plusieurs questions pendant cette partie de sa présentation.

Certains lui confient qu'ils ont peur du ridicule ou encore d'être jugés par leurs amis, alors que d'autres lui parlent de gens autour d'eux qui tentent de les décourager ou de les intimider.

Lorsque nous lui avons enfin demandé si elle souhaitait poursuivre l'expérience avec ce programme de Desjardins, auquel elle participe depuis 14 ans déjà, elle nous a dit qu'elle répondrait toujours présente.

« Ce que je souhaite par-dessus tout, c'est que ce programme-là, une innovation beauceronne qui n'existe nulle part ailleurs au Québec,  se poursuive. Je pense que c'est une façon formidable que Desjardins a trouvé pour s'impliquer dans la communauté, et je crois vraiment que ça porte ses fruits », a conclu Amélie Veille lors de son entrevue téléphonique.

Jusqu'à maintenant, 40 000 élèves de la Beauce ont bénéficié du programme « Ma vie, mes passions » et plus de 1 500 conférences ont été données.

Précisons qu'il est possible d'écouter l'intégralité de l'entrevue téléphonique qui nous a été accordée par Amélie Veille en cliquant sur la vidéo ci-dessus. Une entrevue réalisée par la journaliste Amélie Carrier.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

L'auteure Émilie Carrier a le vent dans les voiles

La Georgienne Amélie Carrier a le vent dans les voiles depuis le lancement, en mai, de son premier roman, Entre l’Ordre et le Chaos, de la saga  P.E.R.D.R.E. avec la participation, au cours des dernières semaines, à plusieurs événements pour promouvoir son livre. Après son lancement au Cégep de Beauce-Appalaches, elle a pris part à la première ...

durée Hier 11h00

Dernière journée du Festival Beauce Rock

Le Festival Beauce Rock présente une dernière journée de programmation musicale en ce samedi 2 juillet. C'est le groupe drunk-punk-rock Banger's Club qui va démarrer la journée à compter de 13 h. Suivra une performance de No Cans Unexxxeptable (15 h), puis celle de La Machine à Scorer qui évoque l'univers du légendaire Bob Bissonnette (17 ...

durée Hier 8h00

Artistes et Artisans de Beauce: une toute nouvelle mission

C'est le 16 juin que le conseil d’administration d’Artistes et Artisans de Beauce tenait l’assemblée générale annuelle de ses membres ainsi qu’une assemblée générale spéciale au Centre Culturel Marie-Fitzbach de Saint-Georges. Lors de cette soirée, des décisions importantes ont été prises en ce qui a trait au futur de l’organisation. Tout ...