Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Rencontre avec Chloé Doyon, une artiste aux multiples talents

durée 14h54
10 novembre 2018
Maude Ouellet
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Maude Ouellet, Journaliste

Voir la galerie de photos

La chanteuse Chloé Doyon est de passage dans sa ville natale, Saint-Georges, cette fin de semaine. Enbeauce.com en a profité pour s’entretenir avec elle et faire le point, notamment, sur son passage à l’émission La Voix.

Rencontrée au VG café, Chloé Doyon nous a confié qu’elle était présentement en pleine période de création ; une expérience qu’elle décrit comme étant stimulante. L’artiste s’adonne depuis quelques années déjà à l’écriture et à la composition, mais cette fois, elle a décidé de le faire en Français. « Ça fait du bien d’écrire dans sa langue maternelle. » nous a-t-elle dit. Chloé décrit le Français comme étant une langue riche, ce qui lui permet de faire usage d’un vocabulaire plus recherché.

Ces dernières années, elle se concentrait notamment sur la création de musique de style dance. Avec son guitariste et amoureux, Alexey Fominsky, elle avait d’ailleurs mis au jour le projet Bluff, où elle utilisait le pseudonyme Klory Starling qu’elle a délaissé depuis. Présentement, elle compose une musique aux tendances plus pop, mais elle ne souhaite pas s’apposer d’étiquette, elle souhaite pouvoir enchaîner des pièces plus électros et les balades. Ce qui est important pour Chloé Doyon, c’est de toujours s’améliorer vocalement ou encore scéniquement.

La vie après La Voix

Du bagage musical, elle n’en manque pas. Chloé Doyon s’est formée au Collège Notre-Dame-de-Foy, où elle a flirté avec le jazz et la musique classique. Sur scène, elle a entre autres participé à des spectacles de rue, elle a offert des performances dans les bars et elle a chanté l’hymne national pour plusieurs événements sportifs d’envergure. Toutes ces expériences lui ont donné la maturité nécessaire pour participer à l’émission La Voix. Bien qu’elle aurait pu prendre part à l’émission avant, Chloé a décidé d’attendre. Cette attente lui a été fort profitable pour gérer son stress. Elle décrit les auditions à l’aveugle comme étant l’une des expériences les plus anxiogènes de son parcours musical. Les participants doivent attendre de longues heures avant de monter sur scène dans des conditions plutôt difficiles.

Suite à son passage à La Voix, Chloé Doyon croit qu’elle a eu le meilleur scénario possible. Sa participation lui a permis de mettre le pied dans la porte du paysage musical québécois. Elle souligne d’ailleurs le dévouement que son coach, Garou, avait pour elle et tous ses collègues. La chanteuse ne se dit pas déçue de ne pas avoir signé de contrat avec le label Musicor, une filière de Québecor, elle préfère faire cavalier seul, ce qui lui offre plus de latitude.

« Je fais ce que j’aime et tant mieux si ça plaît aux autres. Ça se sent quand on est le produit de quelqu’un d’autre. Je veux être moi et je ne veux pas me faire dire quoi faire. Je suis indépendante pour l’instant, je suis libre et j’explore. »

Se faire connaître dans le milieu de la musique

Quand on lui demande si elle croit que l’industrie de la musique se porte bien, elle se dit encouragée de la situation. Elle croit que l’essor du streaming en a déstabilisé plus d’un, mais que les acteurs du milieu sont entrain de remonter la pente. Les artistes s’autoproduisent de plus en plus, mais Chloé rappelle qu’il y a plus d’une manière de se tailler une place. Les réseaux sociaux jouent maintenant un rôle clé pour se faire connaître, ce qui selon elle, donne la chance à plus de jeunes artistes.

Chloé Doyon sera en spectacle ce soir au Centre sportif Lacoix-Dutil dans le cadre des festivités soulignant le 50e anniversaire du Palais des sports. Elle se sent honorée de pouvoir chanter à Saint-Georges, où elle ressent un fort sentiment d'appartenance. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h15

Cinquième galerie pour la fleuraison en folie!

Avec l’arrivée de la belle saison, les arbres et plantes ont ou fleurissent. Ce doux mélange de senteurs et de couleurs va souvent inspirer les gens qui voudront capturer la beauté de la nature.  Peut-être avez-vous profité de la saison des lilas qui a débuté tôt, celle des pommiers et des cerisiers et finalement le début des plantes de votre ...

durée Hier 6h00

À travers la lentille de notre photojournaliste

Notre photojournaliste, Jessy Pouliot, prend à toute heure du jour — et parfois même de la nuit, des clichés d'une multitudes d'activités et d'événements, petits et grands, qui surviennent dans la grande région de la Beauce et ses environs. Le tout sert bien sûr à illustrer les reportages et les articles de notre quotidien Web. Certaines ...

3 juillet 2022

Une belle fête pour les 175 ans de l'église Saint-Paul de Cumberland Mills

C'est en fin de semaine que l'on a souligné les 175 ans de l'église Saint-Paul de Cumberland Mills. La fête avait été organisée par les membres de la Corporation de la conservation du patrimoine de Saint-Simon-les-Mines. Rappelons que ce bâtiment, de style gothique, fût construit en 1847 avec des pierres de champs noyées dans le mortier. Cité ...