Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le lancement aura lieu le 12 avril

Laurence Castera nous en dit plus sur son 2e album

durée 18h00
17 mars 2019
Maude Ouellet
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Maude Ouellet, Journaliste

Voir la galerie de photos

Le chanteur de Saint-Philibert, Laurence Castera, lancera son deuxième album le 12 avril prochain. Pour ce second opus, l’artiste s’est entouré de musiciens de talent, qui sont de proches collaborateurs de Patrice Michaud et de Louis-Jean Cormier : un disque aux allures prometteuses !

Pour cet album intitulé « Les hauts lieux », Laurence Castera a pu compter sur une équipe de talent et d’expérience. À la guitare et à la coréalisation, on retrouve Simon Pedneault qui travaille dans l’ombre de plusieurs grands noms.

« J’étais chanceux de travailler avec lui, parce qu’en ce moment, Louis-Jean Cormier et Patrice Michaud ne font pas de shows, donc Simon avait le temps. », explique le chanteur.

Pour son premier album, « Le bruit de mots », Laurence Castera admet qu’il avait une idée plus arrêtée sur ce qu’il voulait, tandis que pour ce disque-ci, il était plus ouvert aux idées de ses collaborateurs.

Mais il ne faut pas se leurrer, l’ex-candidat de l’émission La Voix, est très impliqué dans le processus de réalisation et de conception puisqu’il compose les textes et les musiques de toutes les chansons. Dans un avenir prochain, il souhaite d'ailleurs se lancer plus activement dans la réalisation, non seulement de sa musique, mais aussi de celle des autres.

Des sonorités plus assumées 

Sur le plan des sonorités, cet album offrira plus de contrastes de dynamique. « Les chansons rock sont plus assumées, et quand je fais une chanson guitare - voix, c’est seulement guitare - voix. », affirme l’auteur-compositeur-interprète.

Pour cet opus, Laurence Castera a pu compter sur les arrangements de Gabriel Desjardins ; ce dernier est derrière les sublimes sections de cordes que l’on peut entendre sur les albums de Philippe Brach. Des cuivres seront aussi intégrés sur plusieurs pièces. Reste que le chanteur souhaitait garder l’essence de son son. 

« Il n’y a pas de corrections sur la voix. C’est imparfait, mais c’est vivant. C’est beaucoup plus près de ce que je fais en live. Ce qui m’inspire ce sont des sons organiques. »  

Un premier extrait pour patienter 

Pour faire patienter ses fans, l’artiste a lancé un vidéoclip pour le premier extrait « Jouer le jeu ». Ce court-métrage à l'esthétique soigné met en scène un déserteur qui enchaîne les malchances dans un paysage hivernal.

Le chanteur beauceron se dit particulièrement fier de cette vidéo réalisée par Cassandre Emmanuel. C’est la première fois que Laurence Castera ne figure pas dans l’un de ses vidéoclips, ce qui est paradoxal quand on sait que le chanteur est aussi mannequin à ses heures. « Ça explique peut-être pourquoi je le trouve aussi bon. », lance-t-il en riant.  

Le spectacle de lancement de l’album « Les hauts lieux » aura lieu le 24 avril prochain à la salle le Ministère, à Montréal. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Cinquième galerie pour la fleuraison en folie!

Avec l’arrivée de la belle saison, les arbres et plantes ont ou fleurissent. Ce doux mélange de senteurs et de couleurs va souvent inspirer les gens qui voudront capturer la beauté de la nature.  Peut-être avez-vous profité de la saison des lilas qui a débuté tôt, celle des pommiers et des cerisiers et finalement le début des plantes de votre ...

À travers la lentille de notre photojournaliste

Notre photojournaliste, Jessy Pouliot, prend à toute heure du jour — et parfois même de la nuit, des clichés d'une multitudes d'activités et d'événements, petits et grands, qui surviennent dans la grande région de la Beauce et ses environs. Le tout sert bien sûr à illustrer les reportages et les articles de notre quotidien Web. Certaines ...

durée Hier 18h15

Une belle fête pour les 175 ans de l'église Saint-Paul de Cumberland Mills

C'est en fin de semaine que l'on a souligné les 175 ans de l'église Saint-Paul de Cumberland Mills. La fête avait été organisée par les membres de la Corporation de la conservation du patrimoine de Saint-Simon-les-Mines. Rappelons que ce bâtiment, de style gothique, fût construit en 1847 avec des pierres de champs noyées dans le mortier. Cité ...