Publicité
24 septembre 2019 - 18:00

Présentée par la Société du patrimoine de Saint-Éphrem

Une exposition d’envergure soulignant le 125e anniversaire de la gare de Saint-Éphrem

Johanne Mathieu

Par Johanne Mathieu, Journaliste

La Société du patrimoine de Saint-Éphrem soulignera le 125e anniversaire de l'inauguration de la gare de Saint-Éphrem en 1894, les 19 et 20 octobre prochains, à l’occasion d’une grande exposition sur l’histoire ferroviaire du Québec-Central et du Canadien pacifique. Cette exposition aura lieu au Centre multifonctionnel de Saint-Éphrem.

Une exposition d’envergure

Environ 200 photos, 150 coupures de presse, une dizaine de maquettes et près de 50 artefacts… Cette exposition d’envergure présentera donc des coupures de presse et des photos relatant l’histoire du tronçon Tring-Mégantic, des archives ferroviaires du Québec-Central incluant les plans et photos des gares, des outils d’antan conçus pour les locomotives à vapeur et l’entretien de la voie, divers artefacts ferroviaires provenant de collections privées de résidents de Saint-Éphrem et autres documents inédits.

Les gens pourront par ailleurs découvrir quel aspect avaient les gares et à quoi ressemblait l’architecture d’époque pour chacune d’elles, soit celles de Mégantic, Sainte-Cécile, Saint-Sébastien, Saint-Samuel, Courcelles, Saint-Évariste, Saint-Éphrem, Saint-Victor et Tring. Il sera également possible de découvrir le travail de M. Jean-Pierre Dupuis, secrétaire-trésorier et archiviste de la Société du patrimoine de Saint-Éphrem, qui a réalisé 9 maquettes à l’échelle HO représentant chaque gare.

« Quand on voit une photo, c’est toujours de face. On ne sait pas comment le bâtiment était fait, son aspect », a expliqué M. Dupuis.

Avec les plans qu'il a obtenus du groupe Transport sur rail su Québec (TRAQ), ce dernier a pu  ainsi réaliser les maquettes et représenter les gares telles qu'elle étaient dans la réalité.

Un grand circuit de train à l’échelle G

Le groupe TRAQ de Charny sera d'ailleurs sur place avec ses archives et ses artefacts que les visiteurs pourront consulter pendant l’événement.

« [Cette exposition], c’est quelque chose qui n’a pas été vu ailleurs. Le monsieur du groupe TRAQ, qui va venir ici, est impatient de voir ça. C’est un peu ce qui m’a permis de l’amener ici, parce que le groupe TRAQ se déplace uniquement quand il y a des rails. J’ai réussi à le convaincre que j’allais en mettre plus, des choses qu’il n’avait pas vu ailleurs », a indiqué Jean-Pierre Dupuis.

Durant ces deux jours d’exposition, jeunes et moins jeunes auront aussi la possibilité d’admirer un grand circuit de trains à l’échelle G d’une superficie de 28 X 48 pieds. Le réseau sera opéré par M. Guy Paré de Beauport, membre du groupe TRAQ, et son équipe. 

Jean-Pierre Dupuis, un maître-d’œuvre passionné

Jean-Pierre Dupuis est le maître-d’œuvre de ce projet et, quand on l’écoute, on découvre un véritable passionné.

« Je pense que je connais un peu mon sujet. J’ai lu beaucoup. Ce que je voulais faire, c’était de souligner ce que ça a apporté au niveau économique. L’histoire de ce train-là est quand même très importante pour la région de la Beauce », a affirmé M. Dupuis.

Celui-ci a poursuivi en disant qu'il avait toujours été un passionné du train.

« Quand j’étais gamin, les gens rêvaient de pistes de course, et moi, je rêvais de train. M. Pierre Mathieu, en 2011, a fait une activité au vieux pont couvert sur le train. La piqûre m’a "pogné" de redécouvrir le train de Saint-Éphrem que je n’avais pas connu, que je n’avais jamais vu passer », a-t-il ajouté. 

M. Dupuis a mentionné que ce projet d’exposition avait commencé à se développer plus précisément dès le 150e anniversaire de Saint-Éphrem, en 2016. 

« On savait qu’en 2019, on avait le 125 ans d’histoire pour le train. Petit à petit, on a commencé à préparer des choses. Initialement, on devait sortir un livre, mais on s’est aperçus que l’opération du livre était plus complexe, parce que ça nous prend des histoires locales. On voulait pas répéter ce qui existe déjà. C’était plus simple de mettre le livre de côté et de se consacrer à l’exposition. C’est un an, un travail à temps presque plein pour monter [le projet] », a-t-il dit.

Horaire de l’exposition

Il sera possible de visiter cette exposition le samedi, de 9 h à 17 h, de même que le dimanche, de 10 h à 16 h.

Des jeux gonflables et d’autres activités sont prévus pour amuser les tout-petits et permettre aux parents de visiter l’exposition en famille et des rafraîchissements et des grignotines seront offerts sur place. Des souvenirs seront aussi en vente. 

Mentionnons que cet événement est rendu possible grâce au soutien des commanditaires suivants : la Municipalité de Saint-Éphrem et la Caisse Desjardins des sommets de la Beauce, ainsi que les députés Samuel Poulin et Maxime Bernier.

L’exposition est ouverte à tous et à toutes et intéressera assurément toute la famille, rappelant des souvenirs à certains, permettant des découvertes à d’autres.

« [L’histoire du train] est vaste. C’est plus complexe qu’il n’y paraît. Ce n’est pas rien qu’une track. Il y a beaucoup de travail mis là-dedans, mais je crois que ça en vaut la peine », a conclu Jean-Pierre Dupuis.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des artistes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière artistique hors du commun ? Vous faites partie d'un groupe de musique, êtes musicien ou chanteur, et vous avez particulièrement bien performé à un concours de talent dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.