Publicité

22 mai 2021 - 08:00

Une mémoire seigneuriale à l'anglaise

L'histoire des familles Pozer et Taylor racontée dans un court-métrage

François Provost

Par François Provost, Journaliste

Des chercheurs du département d'histoire de l'Université de Sherbrooke ont réalisé un court-métrage de type documentaire sur les vestiges du système seigneurial anglais à travers le Québec. L'histoire des familles Pozer et Taylor y est notamment racontée. 

Le court-métrage « Une mémoire seigneuriale à l'anglaise » donne ainsi la parole à James Dean Hunter, propriétaire du Manoir Taylor situé à Saint-Simon-les-Mines dans l'ancien fief de Cumberland Mills.

Des représentants de la famille d'origine germanique, les Pozer racontent également les débuts de cette grande famille beauceronne dans la seigneurie d'Aubert-Gallion. 

Le court-métrage est disponible sur la page: https://www.usherbrooke.ca/histoire/recherche/projets/persistances/une-memoire-seigneuriale-a-langlaise/. 

Ce film de Benoît Grenier et Stéphanie Lanthier a été initialement réalisé et présenté dans le cadre du colloque Patrimoine, mémoire et vitalité des communautés linguistiques en situation minoritaire du congrès de l’ACFAS 2021 à Sherbrooke.

À lire également:

Le Manoir Taylor et le Manoir Pozer en vedette lors du 26e Café historique

NOTRE HÔPITAL: MERCI AUX AUGUSTINES ET AUX POZER

LA CHAPELLE ET LE CIMETIÈRE POZER

Vous avez un scoop
Vous connaissez des artistes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière artistique hors du commun ? Vous faites partie d'un groupe de musique, êtes musicien ou chanteur, et vous avez particulièrement bien performé à un concours de talent dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communi[email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.