Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Disponible depuis début juin

« Les dernières saisons d’Évangéline », le deuxième livre de Line Lachance

durée 08h00
17 juin 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste

L'auteure Line Lachance, originaire de Saint-Robert-Bellarmin, vient de faire paraitre son deuxième livre, Les dernières saisons d’Évangéline.

Parue à un an d’intervalle avec Mes petites bulles de bonheur, cette oeuvre est disponible depuis le début du mois de juin 2022 aux Éditions de l’Apothéose.

Cette fois-ci, grâce à son bagage du métier de préposée aux bénéficiaires entre autres, Line se lance dans une fiction avec plusieurs soupçons de vérité. Son but, être porteuse de messages pour aider la cause des personnes âgées.

« Je crois de tout mon cœur qu’un livre qui parle de ce que vivent les personnes âgées est fort important. Je n’ai rien contre les histoires d’amour un peu torride ou les histoires d’horreur, pour ne nommer que celles-ci. D’ailleurs, ces livres se retrouvent toujours dans le top des palmarès, c’est vendeur. Le sensationnaliste et le meurtre sont beaucoup plus vendeur que la dignité de la vie dans notre drôle de monde. Mais malgré tout, au fond de moi, je fais le vœu de voir un livre qui parle des personnes âgées dans les tops », a souligné l'auteure.

Cette histoire, pourrait bien être celle de votre grand-mère ou de votre mère, qui sait. Line propose donc de voyager avec Évangéline à travers un récit qui relate la détresse psychologique que subissent plusieurs personnes âgées qui se retrouvent du jour au lendemain en Centre d’hébergement bien malgré elles.

Résidente de La Guadeloupe depuis 2009, cette Beauceronne cumule quasi vingt ans de métier comme préposée aux bénéficiaires. Une expérience qui lui a permis de réaliser ce manuscrit qui mentionne ce que vivent ces personnes âgées au quotidien, de leurs peurs, de leurs pertes et de leurs deuils de vie.

« Son histoire (à Évangéline) je la connais par cœur, j’ai tellement côtoyé de par mon métier, des gens qui souffraient de leur transfert. Parfois en silence, un peu comme mon Évangéline, qui ne le dira quand secret à ses guides dans son subconscient », d'ajouter Line Lachance.

À lire également

« Mes petites bulles de bonheur »: le récit d’une préposée aux bénéficiaires

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

L'auteure Émilie Carrier a le vent dans les voiles

La Georgienne Amélie Carrier a le vent dans les voiles depuis le lancement, en mai, de son premier roman, Entre l’Ordre et le Chaos, de la saga  P.E.R.D.R.E. avec la participation, au cours des dernières semaines, à plusieurs événements pour promouvoir son livre. Après son lancement au Cégep de Beauce-Appalaches, elle a pris part à la première ...

durée Hier 11h00

Dernière journée du Festival Beauce Rock

Le Festival Beauce Rock présente une dernière journée de programmation musicale en ce samedi 2 juillet. C'est le groupe drunk-punk-rock Banger's Club qui va démarrer la journée à compter de 13 h. Suivra une performance de No Cans Unexxxeptable (15 h), puis celle de La Machine à Scorer qui évoque l'univers du légendaire Bob Bissonnette (17 ...

durée Hier 8h00

Artistes et Artisans de Beauce: une toute nouvelle mission

C'est le 16 juin que le conseil d’administration d’Artistes et Artisans de Beauce tenait l’assemblée générale annuelle de ses membres ainsi qu’une assemblée générale spéciale au Centre Culturel Marie-Fitzbach de Saint-Georges. Lors de cette soirée, des décisions importantes ont été prises en ce qui a trait au futur de l’organisation. Tout ...