Publicité

17 novembre 2020 - 14:30

Taux de plomb

Plus de 97 % des points d’eau conformes dans les écoles primaires du CSSBE

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Dans les dernières semaines, une équipe du Service des ressources matérielles (SRM) du Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin (CSSBE) a effectué une vaste opération de cueillettes d’échantillons dans les 1093 points d’eau des écoles primaires du réseau. Ces points d’eau regroupent toutes les sources d’approvisionnement en eau (de la fontaine d’eau à l’évier) à l’intérieur des écoles.

Après l’analyse des 1093 échantillons, le CSSBE confirme que 85,54 % de ces points d’eau sont potables dès l’ouverture du robinet.

Après une minute d’écoulement, le pourcentage de la potabilité grimpe à 97,07 %.

Ainsi, seulement 2,93 % des échantillons d’eau sont non potables, malgré l’écoulement, ce qui représente 32 points. De ces 32 points d’eau, 17 sont des fontaines d’eau.

« Bien entendu, nous avons condamné ces fontaines d’eau », a affirmé le directeur du SRM, Damien Giguère.

Rappelons qu’en 2019, la norme fédérale a été révisée à 5 microgrammes de plomb par litre. Auparavant, la norme était de 10 microgrammes par litre.

Le SRM du CSSBE apportera les correctifs nécessaires aux points d’eau non potables, selon les directives du ministère de l’Éducation.

Dès le début de l’année 2021, l’équipe du SRM entamera l’analyse d’échantillons des points d’eau dans les écoles secondaires, dans les centres de formation et dans les centres administratifs du CSSBE.

Des affiches identifiant chaque point d’eau dans les écoles primaires ont été apposées afin de faciliter la compréhension.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.