Publicité

29 janvier 2021 - 08:00

Ce depuis 4 ans

Chaudière-Appalaches en tête pour les formations continues en agriculture

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Les treize Collectifs régionaux en formation agricole (CRFA), par le biais du Plan de soutien en formation agricole (PSFA), diffusaient cette semaine les résultats de leurs actions en formation continue en agriculture pour 2019-2020. Chaudière-Appalaches se place à nouveau en tête des performances régionales; position qu’elle conserve depuis 2015-2016.

Résultats régionaux
Au bilan annuel, 143 activités de formation sont recensées, données en ligne et en classe aux quatre coins de la région.

Chaudière-Appalaches compte 3 136 heures de cours offertes à 1 725 participants producteurs agricoles, aspirants producteurs, représentants de la relève agricole et de la main-d’œuvre agricole.

Encore cette année, plus d’un demi-million de dollars d’investissements (564 450 $), dont 101 417 $ de Services Québec et 130 773 $ provenant des producteurs agricoles eux-mêmes furent injectés en formation continue en agriculture dans la région.

« Nous retiendrons beaucoup de choses de cette pandémie, dont l’importance de la capacité d’adaptation. En ce sens, je tiens à remercier tous nos partenaires en formation qui ont su modifier leur offre au pied levé et continuer à diffuser de la formation. Évidemment, plusieurs formations prévues en classe entre mars et juin derniers ont dû être annulées. Toutefois, l’offre de formations en ligne, déjà en croissance depuis les dernières années, a littéralement explosé ! Les producteurs agricoles étaient au rendez-vous et ont suivi la tendance. Nous les remercions de leur confiance », a souligné le président du CRFA de la Chaudière-Appalaches et président de la Table provinciale des présidents des CRFA, James Allen.

Notons qu’une vingtaine de formations ont été offertes en ligne et que plus d’une vingtaine de nouveaux sujets ont été proposés aux producteurs de la région en 2019-2020.

Résultats provinciaux
Malgré une diminution par rapport à l’an dernier, les heures de formation ont toutefois connu une augmentation, passant de 11 250 heures à 13 022 heures, pour un total de 566 activités. Mentionnons également que 84 522 visiteurs ont navigué sur le portail U+, guichet de la formation continue en agriculture, représentant une hausse de 6 %.

En ce qui a trait aux thèmes des formations les plus prisées, l’Acériculture et la foresterie (2 028 participants) demeurent une fois de plus cette année les thématiques de formation les plus populaires. Elles sont suivies par la Production laitière (839 participants) au 2e rang, et ce, devant Comptabilité et gestion (681 participants). Suivent ensuite l’Agriculture biologique (640 participants) et les Communications / Gestion des ressources humaines, nouvellement au palmarès (516 participants). En ce qui a trait aux investissements directs en formation agricole, les sommes engagées (Services Québec, ministère de l’Éducation et des Études supérieures, producteurs eux-mêmes et autres partenaires) ont augmenté et se chiffrent à 2 816 080 $.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.