Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Du pop-corn livré au député Samuel Poulin

Négociations: « Il faut que ça bouge », disent les enseignants

durée 10h30
26 février 2021
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

Les enseignantes et enseignants du Syndicat de l’enseignement de la Chaudière (SEC-CSQ) sont allés livrer hier un sac de popcorn au député de Beauce-Sud, Samuel Poulin. exaspérés par la récente décision du gouvernement Legault de compenser financièrement les cinémas pour les pertes encourues par l’interdiction de vendre du maïs soufflé, alors que les négociations pour la nouvelle convention collective sont au point mort depuis un an.

« Il faut que ça bouge. C'est le moment de se mettre sérieusement à négocier car la patience des profs va atteindre sa limite », a déclaré le président du syndicat, Dominic Loubier, lors d"un entrevue vidéo accordée à EnBeauce.com.

Rappelons que le personnel enseignant, en négociation depuis plus d’un an, réclame  notamment des améliorations significatives dans son quotidien et dans les services aux  élèves en difficulté. Il exige aussi un allègement de la tâche, de meilleurs salaires, de  meilleures conditions d’entrée dans la profession et moins de précarité. 

Tout cela dans le contexte de la pandémie de la COVID-19 alors que le corps professoral doit appliquer de multiples mesures sanitaires et adapter profondément les méthodes d'enseignement, notamment à distance, pour parvenir à transmettre les connaissances aux élèves alors que le gouvernement, et une large partie de la population, tient mordicus à ce que les écoles restent ouvertes.

Dominic Loubier ne se cache pas pour dire que la nouvelle directive du port obligatoire du couvre-visage en classe pour les élèves du primaire, qui entrera en vigueur le 8 mars après la semaine de relâche, crée de nombreuse appréhensions chez ses membres quant à l'application effective de la mesure. « On comprend le bien-fondé mais on craint que cela soit difficile pour faire la classe rondement, surtout avec des jeunes de cet âge «, a-t-il dit essentiellement.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec le président du Syndicat de l'enseignement de la Chaudière, Dominic Loubier.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


22 septembre 2022

Une activité de corvée extérieure pour les enfants de l'école Let's Go

Les enfants fréquentant la Maison d’enseignement Let’s Go de Saint-Georges iront à vélo aider les gens du quartier dans la réalisation d’une corvée extérieure. Cette activité est possible grâce à un don de 500 $ de Manac. Sous le thème « À vos Casques, Prêts, Corvée! », les enfants pourront corder du bois, balayer, ramasser les feuilles, ...

22 septembre 2022

Plus de 98 000 $ pour 14 projets en éducation bioalimentaire

Plus de 98 000 $ ont été distribués par l'initiative 100° afin de soutenir 14 projets en Chaudière-Appalaches destinés à faire connaître la biodiversité alimentaire aux jeunes Québécois et leurs familles. Cet appui se fait en collaboration avec le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ). C'est avec l'objectif en ...

21 septembre 2022

Campus de Lac-Mégantic: lancement de la campagne de levée de fonds

La Fondation du Cégep Beauce-Appalaches, en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie région de Mégantic, a lancé officiellement ce matin sa campagne de levée de fonds. L’événement s’est déroulé à la caserne Dessercom de Lac-Mégantic. La campagne de cette année mettra l'emphase sur le développement du Centre d’études collégiales ...