Publicité

26 février 2021 - 10:30 | Mis à jour : 10:33

Du pop-corn livré au député Samuel Poulin

Négociations: « Il faut que ça bouge », disent les enseignants

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

Les enseignantes et enseignants du Syndicat de l’enseignement de la Chaudière (SEC-CSQ) sont allés livrer hier un sac de popcorn au député de Beauce-Sud, Samuel Poulin. exaspérés par la récente décision du gouvernement Legault de compenser financièrement les cinémas pour les pertes encourues par l’interdiction de vendre du maïs soufflé, alors que les négociations pour la nouvelle convention collective sont au point mort depuis un an.

« Il faut que ça bouge. C'est le moment de se mettre sérieusement à négocier car la patience des profs va atteindre sa limite », a déclaré le président du syndicat, Dominic Loubier, lors d"un entrevue vidéo accordée à EnBeauce.com.

Rappelons que le personnel enseignant, en négociation depuis plus d’un an, réclame  notamment des améliorations significatives dans son quotidien et dans les services aux  élèves en difficulté. Il exige aussi un allègement de la tâche, de meilleurs salaires, de  meilleures conditions d’entrée dans la profession et moins de précarité. 

Tout cela dans le contexte de la pandémie de la COVID-19 alors que le corps professoral doit appliquer de multiples mesures sanitaires et adapter profondément les méthodes d'enseignement, notamment à distance, pour parvenir à transmettre les connaissances aux élèves alors que le gouvernement, et une large partie de la population, tient mordicus à ce que les écoles restent ouvertes.

Dominic Loubier ne se cache pas pour dire que la nouvelle directive du port obligatoire du couvre-visage en classe pour les élèves du primaire, qui entrera en vigueur le 8 mars après la semaine de relâche, crée de nombreuse appréhensions chez ses membres quant à l'application effective de la mesure. « On comprend le bien-fondé mais on craint que cela soit difficile pour faire la classe rondement, surtout avec des jeunes de cet âge «, a-t-il dit essentiellement.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec le président du Syndicat de l'enseignement de la Chaudière, Dominic Loubier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.