Publicité

14 avril 2021 - 11:30 | Mis à jour : 11:37

Grève de courte durée

Les enseignants manifestent en Beauce-Etchemin

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Toutes les réactions 1

Voir la galerie de photos

Les enseignants du Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin ont exercé leur droit de grève légale ce matin, une première en éducation, et ont manifesté dans plusieurs secteurs, avant de reprendre leur poste à 9 h 30. 

Les enseignantes et enseignants du Syndicat de l’enseignement de la Chaudière (SEC-CSQ), de concert avec les syndicats de la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) et de l’Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec (APEQ-QPAT), ont voulu faire entendre leur voix.

Ainsi, trois convois de voitures étaient prévus sur le territoire. L'un d'eux regroupait une centaine de véhicules à Sainte-Marie, un autre avait lieu à Lac-Etchemin et au moins une cinquantaine de voitures ont répondu au rendez-vous donné à 7 h 30 sur le stationnement du Carrefour de Saint-Georges. La circulation sur le boulevard Lacroix n'a cependant pas été très perturbée par ce convoi.

Qui plus est, des manifestants se sont retrouvés dans les rues de trois municipalités beauceronnes, dont Saint-Prosper et Saint-Martin. Également à Saint-Joseph où ce sont environ 50 personnes qui ont manifesté afin de faire passer leur message avec des pancartes qui stipulaient « En éducation, faut que ça change maintenant ! »

« C'est la première fois qu'on fait ce genre de grève. On l'a voulu courte pour minimiser le dérangement pour les élèves et maximiser le dérangement pour l’administration », d’expliquer Dominic Loubier, président du SEC-CSQ. « Je pense qu’au niveau administratif on a réussi notre coup à la grandeur du Québec. »

Ce qu’ils souhaitent c’est de réussir à trouver une entente avec le gouvernement après plus d’un an de négociation. 

« Quand on demande d’avoir des allègements au niveau de la tâche, d’avoir plus de ressources pour les élèves, une meilleure composition des classes et qu’on nous offre plutôt un alourdissement de la tâche, c’est inacceptable. »

Rappelons que les enseignantes et enseignants du Québec sont sans contrat de travail depuis plus d’un an, et que c’est le gouvernement qui a voulu poursuivre les négociations malgré le contexte de la pandémie.

Cette grève visait tous les secteurs d’enseignement : le préscolaire et le primaire, le secondaire, la formation professionnelle et la formation générale des adultes du Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin.

Avec la collaboration de Sylvio Morin et Jessy Pouliot pour les vidéos et photos.

À lire également
C'est la grève des enseignants ce matin

Premier mouvement de grève des enseignants le 14 avril

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Quelle belle perte de temps inutile... c'est encore nos enfants qui écopes... Déjà pénalisés avec la pendémie

    Serge T. - 2021-04-14 12:11