Publicité

25 mai 2021 - 12:00 | Mis à jour : 12:04

En juillet prochain

Rosalie Vachon participera à un camp canadien d'astronautes juniors

Jérôme Ouellet

Par Jérôme Ouellet, Journaliste

La jeune Beauceronne, Rosalie Vachon, aura la chance de participer à un camp de formation des astronautes juniors organisé par l’Agence spatiale canadienne qui aura lieu du 26 au 31 juillet.

La résidente de Saint-Georges, qui fréquente l'école Jésus-Marie de Beauceville, fait partie des 52 jeunes Canadiens et Canadiennes qui ont été sélectionnés pour cette semaine de formation en mode virtuel lors d’un tirage au sort à partir d'une liste de candidats admissibles.

Cette liste contenait des candidats qui avaient réalisé une activité de chacun des trois volets de la campagne Astronautes juniors. Il s’agit de la science et de la technologie, la condition physique et nutrition, le travail d'équipe et la communication.

Dans le portrait des candidats publié avec le communiqué de presse, la Georgienne mentionne que son plus grand rêve « est de devenir astronaute et potentiellement de marcher sur Mars un jour. »

Elle affirme également que cette planète est la plus fascinante du système solaire.

Durant cette semaine de formation, Rosalie Vachon et les 51 autres participants auront l'occasion d’entendre le témoignage d’astronautes, d’ingénieurs et des scientifiques de l'Agence spatiale canadienne. 

De plus, les passionnés de l’espace seront mis au défi dans une série d'activités amusantes et stimulantes. 

Ils piloteront notamment un véritable rover lors d'une simulation de mission lunaire, ils résoudront des problèmes rencontrés sur Terre à l'aide d'imagerie satellite et ils feront aussi de l'exercice avec des astronautes et des experts en conditionnement physique spatial.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.