Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

États financiers 2020-2021 du CSSBE 

Un excédent budgétaire lié à la difficulté de recrutement

durée 06h00
10 novembre 2021
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Si le Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin (CSSBE) présente cette année un surplus de 5 340 680 $ pour l’exercice financier 2020-2021, c'est en grande partie en raison des problèmes à embaucher du personnel.

C'est du moins les explications données en conférence de presse hier par Fabien Giguère et Patrick Beaudoin, respectivement directeur général et directeur du Service des finances du conseil scolaire, quelque heures avant de soumettre les résultats de l'année au conseil d'administration pour approbation officielle.

« L’enjeu du recrutement se fait sentir aussi en éducation », a déclaré M. Giguère. « On a les fonds mais on a pas de monde à payer», a imagé de son côté M.Beaudoin

L’excédent généré s’explique entre autres par le fait que les écoles et les centres n’ont pas utilisé toutes les  mesures dédiées à l’embauche du personnel vu la difficulté de recrutement.

Si on a pu combler tous les postes lors de la rentrée, les listes de rappel pour les remplacements « sont vides » a souligné le directeur général.

Bien sûr que la pandémie de COVID-19 n'a pas arrangé les choses puisque maintenant, les employées qui tombent enceintes sont immédiatement retirées de leur lieu de travail alors qu'avant, elles restaient en fonction jusqu'à quelques semaines de l'accouchement.

Quant au taux d'absentéisme, il est au même niveau que les années antérieures, malgré la crise du coronavirus, soutient Patrick Beaucdoin.

Pour ce qui est du corps professoral, le CSSBE emploie à l'heure actuelle une soixantaine de personnes « non légalement qualifiées » i.e. qui ne possèdent pas de diplôme d'enseignement à proprement parler. « Comme quelqu'un qui a un bacc en mathématiques mais pas un bacc en enseignement des maths », de signaler Fabien Giguère. La moitié d'entre eux se trouvent en formation professionnelle.

Pour en revenir à l’état des résultats financiers, au 30 juin 2021, les revenus de l’année ont été de 261 425 779 $ et les dépenses  de 256 085 099 $, créant le surplus de 5,3M $.

Ce dernier a été ajouté à l’excédent accumulé du centre de services scolaires qui totalise  maintenant 25 782 984 $. En enlevant la valeur des terrains, un surplus de 14 639 871 $ reste disponible. À  noter que seulement 15 % de ce montant pourrait être utilisé si une situation difficile arrivait, et ce, avec  l’approbation du ministre de l’Éducation. 

Pour l’année 2020-2021, l’augmentation du budget du CSSBE est de 24,5 M$, soit 9 % du budget total.  L’augmentation est principalement due à une provision de 13 M$ reliée aux offres salariales du  gouvernement concernant les nouvelles conventions collectives et l’équité salariale, aux mesures de  réinvestissement en éducation ainsi qu’aux mesures de soutien en contexte de COVID-19 pour 7 M$ et à  l’augmentation de la clientèle pour 3 M$.  

Enfin, rappelons que trois gros chantiers sont en cours pour le réseau d'éducation: le Centre multifonctionnel de Saint-Georges (35 M$), le Centre administratif de Sainte-Marie qui inclut aussi la nouvelle école Maribel (20 M$), ainsi que l'école L'Accueil de Scott (25 M$). Cette dernière devrait ouvrir à l'automne 2022.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


22 septembre 2023

Cégep Beauce-Appalaches: 93,1% de réussite à l'épreuve uniforme de français

Les étudiants du Cégep Beauce-Appalaches ont enregistré des résultats exceptionnels à l'épreuve uniforme de français pour l'année académique 2021-2022. En effet, selon les chiffres publiés par le ministère de l'Enseignement supérieur, l’institution beauceronne se démarque parmi les collèges publics du Québec, atteignant un taux de réussite de ...

21 septembre 2023

Personnel professionnel en éducation: les deux-tiers se disent en surchage de travail

Plus du deux tiers (71 %) du personnel professionnel en éducation de Beauce-Appalaches déclarent être en surcharge de travail, principalement en raison d’un trop grand nombre de mandats à accomplir (80 %), d’une hausse du nombre d’élèves et d’enseignants à soutenir (71 %) , et du manque de ressources professionnelles (57 %).   Il s'agit d'un ...

14 septembre 2023

Profession infirmière: adapter ses connaissances à la réalité québécoise

Le Cégep Beauce-Appalaches a accueilli, en juin dernier, sa première cohorte du nouveau programme d’attestation d’études collégiales Intégration à la profession infirmière au Québec. EnBeauce.com s'est entretenu avec Cyndia Lacasse, coordonnatrice à la Direction des services de la formation continue, pour en savoir plus. Ce programme a été créé ...