X
Rechercher
Publicité

Cégep Beauce-Appalaches

Une conférence sur les réalités autochtones contemporaines

durée 08h00
23 mars 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Des étudiants du Cégep Beauce-Appalaches ont assisté jeudi dernier à une conférence sur les réalités autochtones contemporaines organisée par Étienne Gourde, enseignant en philosophie.

Cette présentation a permis aux étudiants de mieux comprendre les réalités autochtones et d’ouvrir le dialogue sur les multiples dimensions de l’appropriation culturelle.

Jacques T. Watso, conseiller au conseil de bande des Abénakis d’Odanak, et Catherine Boivin, artiste atikamekw, ont été invités à un cercle de réflexion avec les étudiants. Ayant pour titre « Réalités autochtones contemporaines : appropriation culturelle, vol d’identité et auto proclamation », la conférence de près de deux heures a pris une forme de discussion où les étudiants ont été amenés à réfléchir à ces nouvelles réalités et à prendre part aux échanges afin de proposer des pistes d’actions et de poser plusieurs questions aux invités. La folklorisation des autochtones (le fait de les transformer en objet de folklore, de ne conserver de leur culture que le pittoresque) et la période de réaffirmation ont également fait partie des sujets abordés par M. Watso et Mme Boivin. Une trentaine d’étudiants présents ont également eu la chance de déguster de la sagamité et de la bannique, des mets typiques de la culture culinaire abénakise.

Cette activité a été présentée dans le cadre du nouveau cours complémentaire « Réflexions sur la pensée des Premières Nations ». Enseigné par Étienne Gourde, ce cours a comme objectif de changer les perceptions et d’offrir un nouveau point de vue sur l’histoire.

« L’idée du cours est d’offrir la possibilité d’entendre des penseurs et des intervenants des Premières Nations afin de réfléchir ensemble sur des enjeux actuels », mentionne-t-il. Écoute, esprit critique et ouverture sont les mots clés pour la réussite de ce cours.

« Tout ce qu’on voit dans la classe nous apporte à réfléchir et à penser par nous-même. Ensemble, on défait chacun des préjugés et ça nous permet de nous concentrer sur l’histoire et la philosophie. Ce que j’aime particulièrement du cours c’est les nouvelles connaissances que j’ai acquises », affirme Naomie Doyon, étudiante en Techniques d’éducation à l’enfance et présente à la conférence.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 mai 2022

Une nouvelle formation en opération de site récréotouristique offerte en Beauce

Les Services aux entreprises du Centre de services scolaires de la  Beauce-Etchemin (CSSBE), en collaboration avec le Projet compétences du Centre de services scolaires des Rives-du-Saguenay, offriront une nouvelle formation dès le 6 juin qui contribuera à fournir de la main-d’œuvre qualifiée pour l’industrie récréotouristique ...

20 mai 2022

Alloprof bonifie ses services grâce à l’intelligence artificielle

Après deux ans d’absence en raison de la COVID-19, les épreuves ministérielles sont de retour cette année au primaire comme au secondaire. Fidèle à son habitude, Alloprof continue d’améliorer ses ressources pour soutenir la réussite scolaire, en intégrant entre autres de nouvelles fonctionnalités liées à l’intelligence artificielle à sa plateforme ...

19 mai 2022

Près de 7 000 $ en bourses remis à des étudiants du Cégep Beauce-Appalaches

De nombreux étudiants du campus de Saint-Georges du Cégep Beauce-Appalaches ont reçu près de 7 000 $ en bourses, notamment de la part de la Fondation du Cégep et de Forces AVENIR. La Fondation a remis au total 3 600 $ à 15 étudiants pour souligner leur implication dans la vie étudiante, leur persévérance scolaire et leur vision entrepreneuriale. ...