Publicité

5 juillet 2021 - 09:30

30e anniversaire de l'organisme

Le CRECA se dote d’un nouveau logo

Par Salle des nouvelles

Pour souligner ses 30 ans, le Conseil régional de l’environnement Chaudière Appalaches (CRECA) fait peau neuve en se dotant d’un nouveau logo et d’un nouveau site web. 

Le nouveau logo du conseil symbolise la concertation et le partage d’expertise en environnement. Le phylactère (la bulle) représente les échanges. La feuille rassemble à elle seule toutes les composantes de l’environnement.  On y retrouve également, dans les éléments en vert, des courbes de niveau indiquant le relief et évoquant le  territoire.  

« Je tiens à remercier les membres du CRECA qui ont nourri le processus de création du logo en participant à  diverses activités de consultation au courant des derniers mois », a affirmé Véronique Brochu, présidente de l'organisme par voie de communiqué de presse.  « Ils ont beaucoup apporté à la démarche et nous sommes très fiers du résultat. » 

Le CRECA a également procédé à une refonte complète de son site web. Celui-ci est en ligne depuis le 29 juin. Parmi les améliorations apportées, une toute nouvelle section permet de rendre les publications plus  accessibles. 

L'organisation mène présentement divers projets porteurs comme l’installation de 51 bornes de recharge électriques  dans 51 municipalités de la région et la création d’un répertoire régional des ententes de conservation volontaire.  Les implications et les projets du CRECA sont détaillés dans son rapport d’activités 2020-2021.  

Depuis 1991, le CRECA a pour mission de favoriser la concertation, la collaboration et le partage d’expertise en  environnement. À travers ses actions, il démontre que le développement de nos collectivités peut aller de  pair avec le respect des écosystèmes.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.