Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Appui financier du gouvernement fédéral

Un « climat de changement » pour propulser l’action climatique partout au Québec 

durée 08h00
21 novembre 2021
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Le Conseil régional de l’environnement Chaudière-Appalaches (CRECA) vient d’annoncer le lancement de Climat de changement, une démarche qui vise à réduire les gaz à effet de serre (GES) et favoriser la résilience des communautés face aux changements climatiques dans chacune des régions administratives du Québec. 

Climat de changement s’adresse aux décideurs et gestionnaires régionaux et au milieu municipal. Dans le cadre du projet, le CRECA mettra ainsi en place diverses initiatives dans le but de les outiller et  de les accompagner, entre autres dans l’atteinte des objectifs de carboneutralité du Canada d’ici 2050. 

« Forte de ses trente ans de présence en Chaudière-Appalaches, le CRECA est une organisation bien  outillée pour favoriser le partage d’expertise et faire rayonner les initiatives existantes en lutte et en  adaptation aux changements climatiques à l’échelle régionale », a souligné Véronique Brochu, présidente  du CRECA, par voie de communiqué de presse. 

Pendant les trois prochaines années, le CRECA travaillera en concertation avec le milieu municipal sur  plusieurs enjeux prioritaires, dont la mobilité durable régionale, la gestion des eaux pluviales et la  planification municipale en adaptation aux changements climatiques. 

Cette initiative est une démarche rendue possible grâce aux efforts du Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ) qui a obtenu un soutien financier du  gouvernement du Canada de 3,9 millions de dollars sur trois ans pour l’ensemble des régions du  Québec. 

Climat de changement en bref  

- Informer et sensibiliser les personnes clés des collectivités territoriales et les acteurs  socioéconomiques du Québec; 

- Favoriser le partage d’expertises régionales et faire rayonner des initiatives concrètes; - Accompagner les élu.e.s, les gestionnaires et les professionnel.le.s de milieux publics ou privés  pour l’identification des enjeux sur lesquels ils/elles peuvent agir le plus efficacement et la  mise en place de mesures efficaces ; 

- Élaborer des outils et développer des ressources pour passer à l’action. 

Rappelons que depuis 1991, le CRECA a pour mission de favoriser la concertation, la collaboration et le partage  d’expertise en environnement.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


22 février 2024

Une éclipse totale sera visible à Saint-Georges le 8 avril  

Une éclipse totale aura lieu le 8 avril prochain et c'est un événement à ne pas manquer puisque la prochaine sera en 2106.  Pour l'occasion, le Club d’astronomie de Saint-Georges de Beauce, en collaboration avec la Fédération des astronomes amateurs du Québec, de la Ville de Saint-Georges, de l'Université Laval et de plusieurs Cégeps, organise ...

19 février 2024

Protection du Grand lac Saint-François: Michel Fournier réélu à la présidence

Michel Fournier vient d'être réélu président de l'Association pour la protection du Grand lac Saint-François (APPGLSF). Le mandat de deux ans lui a été confié par les membres du conseil d'administration de l'Association, qui se sont réunis en vidéoconférence le 12 février. Ces délégués, qui représentant les trois associations sectorielles dont ...

8 février 2024

Changements climatiques: 500 M$ pour accompagner les municipalités

Le gouvernement du Québec a choisi la Beauce pour annoncer aujourd'hui la création d'un programme de 500 M$ pour accompagner les municipalités dans la lutte contre les changements climatiques. En effet, le ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs, Benoit Charette, et son homologue ...