X
Rechercher
Publicité

Appui financier du gouvernement fédéral

Un « climat de changement » pour propulser l’action climatique partout au Québec 

durée 08h00
21 novembre 2021
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Le Conseil régional de l’environnement Chaudière-Appalaches (CRECA) vient d’annoncer le lancement de Climat de changement, une démarche qui vise à réduire les gaz à effet de serre (GES) et favoriser la résilience des communautés face aux changements climatiques dans chacune des régions administratives du Québec. 

Climat de changement s’adresse aux décideurs et gestionnaires régionaux et au milieu municipal. Dans le cadre du projet, le CRECA mettra ainsi en place diverses initiatives dans le but de les outiller et  de les accompagner, entre autres dans l’atteinte des objectifs de carboneutralité du Canada d’ici 2050. 

« Forte de ses trente ans de présence en Chaudière-Appalaches, le CRECA est une organisation bien  outillée pour favoriser le partage d’expertise et faire rayonner les initiatives existantes en lutte et en  adaptation aux changements climatiques à l’échelle régionale », a souligné Véronique Brochu, présidente  du CRECA, par voie de communiqué de presse. 

Pendant les trois prochaines années, le CRECA travaillera en concertation avec le milieu municipal sur  plusieurs enjeux prioritaires, dont la mobilité durable régionale, la gestion des eaux pluviales et la  planification municipale en adaptation aux changements climatiques. 

Cette initiative est une démarche rendue possible grâce aux efforts du Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ) qui a obtenu un soutien financier du  gouvernement du Canada de 3,9 millions de dollars sur trois ans pour l’ensemble des régions du  Québec. 

Climat de changement en bref  

- Informer et sensibiliser les personnes clés des collectivités territoriales et les acteurs  socioéconomiques du Québec; 

- Favoriser le partage d’expertises régionales et faire rayonner des initiatives concrètes; - Accompagner les élu.e.s, les gestionnaires et les professionnel.le.s de milieux publics ou privés  pour l’identification des enjeux sur lesquels ils/elles peuvent agir le plus efficacement et la  mise en place de mesures efficaces ; 

- Élaborer des outils et développer des ressources pour passer à l’action. 

Rappelons que depuis 1991, le CRECA a pour mission de favoriser la concertation, la collaboration et le partage  d’expertise en environnement.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 mai 2022

Risque de gel cette nuit en Beauce

Après avoir connu des températures clémentes et même chaudes, voilà que le mercure s’approchera, cette nuit et tôt mercredi matin, du point de congélation dans la Beauce. Selon Environnement Canada, le gel pourrait endommager certaines cultures dans certaines zones. Il est conseillé de couvrir les plantes et les cultures pour éviter qu’elles ...

24 mai 2022

Un nouveau toit vert au Cégep Beauce-Appalaches

Le Cégep Beauce-Appalaches (CBA) a inauguré ce 23 mai son toit vert au-dessus du bâtiment principal, en collaboration avec le Comité environnement responsable (CER), le Comité d’action et de concertation en environnement (CACE), la Fondation du Cégep et le Service aux étudiants . Cet engagement envers le développement durable permettra de ...

23 mai 2022

C'est la Journée mondiale de la tortue

Outre la Journée des patriotes, le 23 mai est également la Journée mondiale de la tortue. L'occasion de se rappeler qu'il est important de protéger l’une des plus anciennes créatures au monde. C'est l’organisation à but non lucratif American Tortoise Rescue qui a fondé la Journée mondiale de la tortue il y a 19 ans.  Le Gouvernement du Canada ...