Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Comité de bassin de la rivière Chaudière

Le COBARIC a rencontré les citoyens lors de l’Expo agricole de Saint-Isidore

durée 08h00
8 août 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) a participé à la 40e Exposition agricole du Bassin de la Chaudière de Saint-Isidore qui a eu lieu du 21 au 24 juillet dernier.

Son kiosque sur la gestion intégrée de l’eau a d’ailleurs retenu l’attention de visiteurs de tous les âges, grâce à sa maquette de bassin versant. Il s'agit d'un outil permettant d'expliquer la gestion intégrée de l’eau et les impacts que nos actions ont sur la qualité de l’eau.

Comprendre notre rôle dans la gestion de l’eau
« On fait participer les jeunes. On leur pose des questions. C’est le meilleur moyen pour retenir leur attention et pour qu’ils retiennent l’information », a expliqué Émilie Sirois, chargée de projets en communication.

En effet, les jeunes doivent nommer certains contaminants que l’on peut retrouver sur nos pelouses ou nos routes, comme les sels de déglaçages et les engrais. L’utilisation de bonbons en poudre et d’un arrosoir permet de représenter les contaminants et de simuler la pluie de manière simple et ludique. Avec le ruissellement de la pluie, certains bonbons disparaissent alors que d’autres restent visibles dans l’eau qui s’accumule dans le grand lac ou l’exutoire.

Au final, petits et grands retiennent que ce qu’on met à la surface des sols peut se retrouver dans l’eau et qu’il est essentiel de travailler ensemble pour diminuer la quantité de polluants. « Parce qu’il faut une eau de qualité pour boire, pêcher ou même se baigner! », a souligné l'organisation.

Offrir du soutien à ceux qui sont prêts à passer à l’action
L’Expo était également l’occasion idéale pour le COBARIC de rappeler sa mission aux différents publics présents.

« Notre but, c’est d’accompagner toute personne qui veut poser des actions concrètes pour l’eau », a précisé Véronique Brochu, directrice générale de l’organisme.

Producteurs agricoles ou forestiers, municipalités, MRC et citoyens, tous peuvent passer à l’action, et le COBARIC est là pour simplifier leur expérience. L’organisme peut offrir son soutien pour la recherche de financement, la caractérisation de milieux, l’obtention de certaines autorisations environnementales, la réalisation de projets, le suivi ou même les correctifs. Des professionnels du COBARIC étaient d’ailleurs sur place pour engager la discussion avec les acteurs du territoire et voir avec eux les possibilités selon leurs problématiques et leur intérêt.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 septembre 2022

Des étudiants du Cégep Beauce-Appalaches vivent un laboratoire en plein air

Le 22 septembre, la Réserve naturelle de la Cumberland à Saint-Simon-les-Mines recevait sur ses terres 80 élèves du programme en sciences de la nature du Cégep Beauce-Appalaches afin de leur permettre de sortir des livres et de vivre un cours en plein air. Le responsable de l’activité est Bruno Gilbert, enseignant en biologie. Il était également ...

26 septembre 2022

Plus de 250 visiteurs chez Groupe Aptas

Ce sont plus de 250 personnes qui se sont déplacées pour la journée Portes  ouvertes, vendredi 23 septembre, dans les différentes usines du Groupe Aptas, que ce soit à Saint Malachie ou à Sainte-Marie. « Cette journée Portes ouvertes est une occasion, pour la population, de découvrir les entreprises  à vocation sociale qui permettent à des ...

26 septembre 2022

Des pétrolières n'avancent pas vers leur cible environnementale, selon un rapport

La plupart des producteurs de sables bitumineux du Canada ont peu progressé vers leur cible de carboneutralité, malgré leurs profits historiquement élevés et leurs faibles dépenses en immobilisations, conclut un nouveau rapport. Selon le document du Pembina Institute, peu de mesures ont été prises par les membres de l'Alliance Nouvelles voies, un ...