Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Quelques conseils

Comment cohabiter avec les animaux sauvages?

durée 04h00
16 septembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

La présence d’animaux sauvages est plus fréquente qu’on le pense, mais ce n’est pas parce qu’on ne les voit pas qu’ils n’y sont pas. Les animaux savent s’adapter à l’environnement dans lequel ils habitent et ont tendance à fuir l’humain.

Pour limiter les problèmes liés à la cohabitation avec la faune sauvage, il faut éviter de fournir un abri et de la nourriture aux animaux sauvages et maintenir leur crainte envers l’humain.

Plusieurs espèces sont abondantes près des lieux habités par l’humain, car elles y trouvent abris, nourriture, et certains prédateurs y sont moins nombreux. La plupart des animaux sauvages que l’on peut rencontrer en ville ne représentent pas un danger puisqu’ils craignent l’humain.

Que l’animal ait l’air sympathique ou non, sa présence doit inciter à la prudence. Votre comportement doit demeurer le même : n’approchez jamais un animal sauvage et ne tentez pas d’intervenir, même s’il semble en détresse ou blessé. Le comportement des animaux sauvages demeure imprévisible.

Prévention d'abord
Les animaux sauvages qui se trouvent dans les milieux urbains et périurbains peuvent compter sur des sources de nourriture d’origine humaine variées et abondantes (ordures, compost, potagers, poulaillers, nourriture pour animaux domestiques, etc.). Le développement d’un comportement animal problématique est souvent causé par un comportement humain inadéquat. Cette réalité peut parfois conduire à des interactions indésirables avec l’humain.

Certaines bonnes pratiques facilement réalisables sont à la base d’une saine cohabitation. Voici quelques conseils pour faciliter la cohabitation avec la faune sauvage :

— Évitez de nourrir les animaux sauvages, même de façon involontaire.
— Gardez les ordures ménagères hors de leur portée.
— Nourrissez les animaux domestiques à l’intérieur.
— Éliminez toute odeur de nourriture en nettoyant bacs à ordures et grilles de cuisson.
— Bloquez les accès aux potagers, au compost ou même aux poulaillers.
— Effarouchez les animaux qui s’approchent un peu trop près de vous ou de vos installations
— Bloquez tous les accès au-dessous de vos galeries, cabanons et entretoits
— Gardez vos animaux domestiques sous supervision

Animal en détresse ou blessé: quoi faire?
Il est recommandé de ne pas intervenir lorsque vous trouvez un animal sauvage blessé ou malade.

Il est normal pour plusieurs espèces d’animaux sauvages d’occuper une grande variété d’habitats, passant de la forêt à la ville. Ils sont adaptés pour faire face à une multitude de situations.

Une intervention devrait être réalisée par du personnel spécialisé uniquement lorsque l’animal blessé ou malade se trouve dans un endroit qui présente un risque pour la sécurité des personnes ou des animaux domestiques.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


20 mai 2024

Les changements climatiques menacent les pollinisateurs, prévient une étude

Les changements climatiques menacent les pollinisateurs qui sont cruciaux à la production d'une grande partie de l'alimentation de la planète, prévient une nouvelle étude. Les populations de pollinisateurs sont en déclin à travers le monde. On estime pourtant que 85 % des espèces de plantes à fleurs et 87 % des principales cultures mondiales ...

18 mai 2024

La valeur des livraisons de bois à pâte atteint un nouveau sommet

Les volumes de bois à pâte livrés en 2023 ont augmenté de 40 % par rapport à  2022, pour atteindre 134 055 tonnes impériales vertes (TIV). Leur valeur au chemin du producteur a atteint un nouveau sommet à 5,2 M$, en hausse de 58,3% (+1,9 M$) par rapport à l’année précédente.   Près d’une centaine de producteurs ont participé à l’AGA du Plan ...

11 mai 2024

Les aurores boréales ont envahi le ciel de la Beauce

Un majestueux spectacle d'aurores boréales a envahi le ciel du Québec dans la nuit de vendredi à samedi et la Beauce n'a pas fait exception. Les aurores boréales peuvent être de plusieurs couleurs soient vert, rose et rouge foncé, rouge ou bleu et mauve. La nuit dernière en Beauce, on a pu en voir des vertes et des roses essentiellement. Ce ...