Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 novembre 2018 - 14:38

Rapport du coroner

Guillaume Bolduc était intoxiqué par de la drogue et de l'alcool

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Toutes les réactions 1

Guillaume Bolduc, qui avait été abattu par un policier le 10 août 2017 est décédé suite à un polytraumatisme par arme à feu, c’est que dévoile le rapport du coroner. 

Guillaume Bolduc avait été interpellé par les policiers alors qu’il était assis au milieu du boulevard Lacroix et qu’il frappait les capots de voiture en « saluant » les conducteurs. Il avait alors pris la fuite dans le stationnement d’un concessionnaire automobile où l’avait poursuivi un policier. 

Le policier en question a dû faire feu quatre fois sur Bolduc après que ce dernier ait tenté de foncer sur lui avec un couteau à deux reprises. 

On a tenté de réanimer l’homme de 25 ans dans l’ambulance, sans succès. 

L’autopsie révèle que Guillaume Bolduc avait une concentration sanguine d’alcool de 0,04 et qu’il avait consommé du cannabis. Il n’avait jamais eu de problème de santé mentale répertorié et ne prenait pas de médicament. Son employeur le décrivait comme «fiable et travaillant». 

Le coroner confirme que ce sont la drogue et l’alcool qui auraient conduit Guillaume Bolduc à commettre ces gestes. 

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à scoop@enbeauce.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Ah ouin!!

    Pic de gravel - 2018-11-30 18:19