Nous joindre
X
Rechercher
Publicité
Présenté par

La Ville s'affaire à nettoyer les débris qu'a transporté entre autres la rivière

Tempête automnale : la situation se résorbe à Saint-Joseph

durée 13h49
2 novembre 2019
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Johanne Mathieu
email
Par Johanne Mathieu, Journaliste

La situation se résorbe et revient tranquillement à la normale à Saint-Joseph, après que la Ville ait fait face hier à la tempête qui a touché la Beauce et Chaudière-Appalaches.

Saint-Joseph a notamment procédé à la réouverture des rues à l’exception du pont, l’eau ayant diminué d’un mètre, comme l’a confirmé le maire, Pierre Gilbert. Celui-ci a également ajouté que, cette fois-ci, la rivière avait transporté énormément de débris. La Ville s’affaire donc aujourd’hui à nettoyer le tout.

« Il y a eu des dommages mineurs à plusieurs maisons, des bardeaux de toit, certains panneaux arrachés, des choses comme ça, mais rien de vraiment majeur. Aujourd’hui, il y a des gens qui sont sur leur toit en train d’essayer de réparer ça. La piste cyclable a été inondée et jonchée de débris aussi. On a va s’occuper de ça au fur et à mesure », a mentionné M. Gilbert.

La tempête a d’ailleurs causé des dommages un peu partout. Des équipes des travaux publics font le tour des rangs afin d’en vérifier l’état et de rendre les lieux sécuritaires. Il a été rapporté que plusieurs arbres avaient été cassés et même déracinés. 

« On a des équipes de pompiers qui font aussi le tour des maisons où l’électricité n’est pas revenue, pour voir si les gens ont besoin d’aide, si ça va ou s’ils ont besoin d’une intervention quelconque », a poursuivi le maire.

Deux secteurs de la ville sont privés d’électricité, mais il n’y a que quelques maisons qui sont affectées. Selon le maire, la situation devrait être rétablie en début de semaine.

Près du niveau centenaire

Pierre Gilbert avait affirmé hier qu’il s’attendait à atteindre le niveau centenaire et ce fut presque le cas, alors que le niveau d’eau a atteint 149,86 mètres. 

« On a frôlé, mais on ne s’est pas rendu tout à fait. Au printemps dernier, en avril, on est allé un mètre au-delà, à 151,04 mètres. Les dégâts sont moindres, mais on peut dire qu’on a eu une inondation majeure », a-t-il indiqué.

Le maire de Saint-Joseph a également affirmé que la situation était présentement sous contrôle.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Bilan routier 2023: plus de décès, moins de blessés en Chaudière-Appalaches

La Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) a rendu public aujourd'hui le bilan routier du Québec pour l'année 2023. Pour Chaudière-Appalaches, il y a eu 35 décès l'an dernier, ce qui représente une hausse de 37,8 % par rapport à la moyenne observée de 2018 à 2022 (hausse de 7,5 % au Québec). De même, on dénombre 72 personnes ...

10 juin 2024

Fuite de gaz à Saint-Georges: c'est terminé

La fuite de gaz naturel, qui avait été provoquée par des travaux d'excavation vers 8 h 30 ce matin sur la 116e rue à Saint-Georges, vient d'être colmatée. La nouvelle a été confirmée par le directeur du SSI de Saint-Georges, Frédéric Morin. Tous les élèves et le personnel de l'école Les Petits-Castors, qui avaient été évacués, sont retournés ...

10 juin 2024

Fuite de gaz naturel à Saint-Georges

Une fuite de gaz naturel a présentement cours sur la 116e rue à Saint-Georges. Elle a été provoquée par des travaux d'excavation. À l'arrivée des pompiers du Service de sécurité incendie de Saint-Georges, vers 8 h 30, tous les élèves et le personnel de l'école Les Petits-Castors, qui est à proximité, avaient été évacués et transférés à l'école ...