Publicité
5 novembre 2019 - 14:43 | Mis à jour : 14:43

Pour la seule journée de vendredi

CAUCA : plus de 500 appels à l’heure lors de la tempête automnale

Johanne Mathieu

Par Johanne Mathieu, Journaliste

Alors que la tempête automnale battait son plein, la Centrale d’appels d’urgence Chaudière-Appalaches (CAUCA) a dû faire face à un nombre record d’appels d’urgence dans la journée de vendredi.

En effet, cette journée s’est avérée exceptionnelle, puisque la centrale a reçu en moyenne plus de 500 appels à l’heure acheminés vers les 80 répartiteurs à l’emploi du CAUCA, de 9 h à 18 h. 

Cette situation ne s’était d’ailleurs jamais vue, selon la relationniste de l’organisme, Annie Lessard. Durant la journée, le nombre d’appels qu’a reçu le CAUCA équivaut à celui que la centrale traite en 15 jours.

Contribution de tous les employés

Le CAUCA a également pu compter sur l’aide de tous ses employés pour faire face à cette situation. Même ceux qui étaient sur la liste de rappel, les femmes en congé de maternité de même que les retraités ont apporté leur contribution de la meilleure façon possible. 

Beaucoup d’employés ont aussi effectué des heures supplémentaires sur une base volontaire.

Victime de son efficacité

La centrale a toutefois été victime de son efficacité : beaucoup d’appels concernaient le changement d’heure ou le signalement de pannes d’électricité, ce dont s’occupe habituellement Hydro-Québec.

Le CAUCA souhaite donc sensibiliser la population afin que les circuits téléphoniques ne soient pas inutilement surchargés en période d’urgence.

L’opération n’est pas encore terminée, mais la direction souhaite remercier tous les employés pour leur travail remarquable. Le CAUCA tient également à souligner sa collaboration avec Hydro-Québec, ainsi qu’avec les services incendie et le service de police.


 

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.