Publicité
28 novembre 2019 - 13:00

L'employeur et un travailleur sont décédés dans un silo-tour

La CNESST publie son rapport sur l'accident de 2018 à la Ferme Rodveil Holstein de Saint-Simon

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

La CNESST a rendu public aujourd'hui les conclusions de son enquête du tragique accident de travail qui a coûté la vie à l’ouvrier agricole Axel Josué Saloj Miculax et à son employeur, Dany Rodrigue, le 26 septembre 2018 à la Ferme Rodveil Holstein, située à Saint-Simon-les-Mines.

Chronologie de l’accident

Rappelons que le jour de l’accident, M. Miculax et un collègue devaient entrer à l’intérieur d’un silo-tour conventionnel afin de niveler l’ensilage de maïs à l’aide de fourches. Afin d’y accéder, ils ont utilisé l’échelle de la chute du silo. M. Miculax a ouvert la porte du silo et s’est introduit à l’intérieur. Son collègue, placé un peu plus bas dans l’échelle, l’a entendu crier. Constatant que M. Miculax ne descendait pas, il a couru chercher l’employeur, M. Rodrigue. Celui-ci est alors monté dans l’échelle de la chute et est entré dans le silo pour aller chercher le travailleur. Voyant que ce dernier ne redescendait pas lui non plus, l’autre travailleur a couru chercher le père de l’employeur à la résidence de la ferme. Les secours ont été appelés et les corps ont été retrouvés inertes à l’intérieur du silo par le Service de sécurité incendie de Beauceville.

Les causes de l’accident

Les conclusions de l’enquête ont retenu deux causes pour expliquer l’accident :

• L’employeur et le travailleur ont été asphyxiés en raison d’une atmosphère appauvrie en oxygène par la présence de gaz d’ensilage à l’intérieur du silo-tour conventionnel ;

• La planification et les méthodes d’exécution du travail en espace clos étaient inexistantes.

La CNESST avait suspendu l’accès à l’intérieur des silos de la ferme. Il a été exigé à l’employeur de mettre en place une procédure d’entrée en espace clos. L’interdiction d’accès est toujours en vigueur.

Comment éviter un tel accident

Le rapport mentionne que pour prévenir les accidents liés à l’atmosphère pauvre en oxygène dans les silos-tours d’ensilage, des solutions existent :

• S’il est absolument nécessaire d’entrer à la fin du remplissage d’un silo, lors de la période de fermentation ou à l’ouverture d’un silo après la période de fermentation, une procédure complète d’entrée en espace clos doit être respectée ;

• Tant que les mesures de détection des gaz (O2, CO2, NO, NO2) ne confirment pas que l’atmosphère est sûre, le port d’un appareil de protection respiratoire est obligatoire pour monter dans la chute et entrer dans le silo.

Suivis de l’enquête

Le rapport d’enquête sera envoyé à l’Union des producteurs agricoles (UPA) ainsi qu’à l’Association canadienne de sécurité agricole afin qu’elles informent leurs membres des conclusions de l’enquête ;

La CNESST informera les fabricants et les distributeurs de silos des conclusions de l’enquête ;

Le rapport d’enquête sera diffusé dans les établissements de formation offrant les programmes d’études en agriculture.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.