Publicité

9 décembre 2020 - 04:00

Relié aux Hells Angels.

Dix-huit arrestations d’un réseau de trafic de stupéfiants dont sept en Beauce

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

L’Escouade nationale de répression du crime organisé a réalisé au cours de la journée d'hier 18 arrestations, dont sept en Beauce, afin de mettre un terme aux activités d’un réseau de trafic de stupéfiants qui serait relié aux Hells Angels.

Outre la Beauce, les arrestations ont eu lieu dans les secteurs de Québec et de Portneuf. Des personnes arrêtées, 17 ont comparu afin de faire face à divers chefs d’accusation liés au trafic de stupéfiants.

Il s'agit de:

- Maxim Jobin, 39 ans, de Neuville, arrêté et a comparu, libéré sous engagement;

- Sylvain Labbé, 56 ans, de Gatineau, arrêté et a comparu, libéré sous engagement;

- Samuel Faucher-Moreau, 27 ans, de Cap St-Ignace, arrêté et a comparu, détenu:

- Martin Blouin, 50 ans, de Québec, arrêté et a comparu, libéré sous engagement;

- Marc Corbin, 52 ans, de Québec, arrêté et a comparu, libéré sous engagement;

- Alain Brassard, 36 ans, de Vallée-Jonction, arrêté et a comparu, détenu;

- David Gilbert, 28 ans, de Saint-Georges, arrêté et a comparu, libéré sous engagement;

- François Lussier, 47 ans, de Saint-Georges, arrêté et a comparu, détenu;

- Denis Lussier, 50 ans, de Montréal, arrêté et a comparu, libéré sous engagement;

- Félix-Antoine Cormier, 32 ans, de Sainte-Catherine, arrêté et a comparu, libéré sous engagement;

- Guy Robitaille, 55 ans, de Québec, arrêté et a comparu, libéré sous engagement;

- Valérie Munger, 36 ans, de Saint-Martin, arrêtée et a comparu, libéré sous engagement;

- Keven Grenier, 32 ans, de Saint-Martin, arrêté et a comparu, libéré sous engagement;

- Annie Veilleux-Hébert, 43 ans, de Saint-Georges, arrêtée et a comparu, libéré sous engagement;

- Jonathan Pelletier, 29 ans, de Saint-Georges, arrêté et a comparu, libéré sous engagement;

- Louis Laclotte-Couture, 38 ans, arrêté et a comparu, libéré sous engagement;

- Mario Blais, 55 ans, de Québec, arrêté et a comparu, libéré sous engagement.

Pour la 18e arrestation, la personne n’a pas comparu en cours.

Rappelons que cette opération est le fruit d’une enquête démarrée il y a près de deux ans et qu’elle a permis la saisie de nombreux items, soit :

- près de 4 kilogrammes de cocaïne;
- plus de 134 000 comprimés de méthamphétamine:
- plusieurs quantités de drogues diverses (MDMA, haschich, GHB et du Crystal Meth);
- huit armes à feu (dont cinq de poing);
- une somme totale de plus de 415 000$ CAD en argent comptant;
- des objets et documents servant au trafic de stupéfiants
-des vêtements reliés aux Hells Angels, dont six vestes.

Les autorités policières soulignent également que plusieurs informations fournies par le public ont permis la progression de cette enquête. Ainsi, on rappelle que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

L’Escouade nationale de répression du crime organisé a pour mandat de s’attaquer spécifiquement aux têtes dirigeantes du crime organisé, dont les membres en règle des Hells Angels. L’ENRCO Québec est composée de policiers de la Sûreté du Québec, du Service de police de la Ville de Québec ainsi que du Service de police de Lévis. 

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.